Barça : les chiffres dingues du contrat d’Iniesta en Chine révélés

Barça : les chiffres dingues du contrat d'Iniesta en Chine révélés !

Les larmes aux yeux, le milieu de terrain Andrès Iniesta a officialisé vendredi dernier son départ du FC Barcelone au terme de la saison. Pressenti pour rejoindre la Chine et le club du Chongqing Dangdai Lifan, l’Espagnol a reçu une proposition impossible à refuser.
«Cette conférence de presse est pour annoncer publiquement la décision que cette saison est ma dernière ici. Après 22 ans ici, j’ai vécu le meilleur ici, j’ai eu la fierté d’être capitaine de cette équipe. (…) Il y a des choses claires, d’autres où il faudra encore attendre. J’ai déjà dit que je ne jouerai pas contre le Barça. A partir de là, en fin de saison, nous saurons où j’irai.»
Vendredi dernier, le milieu de terrain du FC Barcelone Andrès Iniesta a officialisé son départ de son club formateur au terme de la saison. A 33 ans, l’international espagnol s’apprête à céder aux sirènes chinoises en rejoignant le Chongqing Dangdai Lifan.

Iniesta va toucher le jackpot ! 

Ce jeudi, le quotidien ibérique El Mundo fait le point sur le contrat proposé par la formation asiatique à Iniesta. Et sans surprise, Chongqing n’a pas hésité à sortir le chéquier pour convaincre la légende du Barça de rejoindre le club chinois avec à la clé 81 millions d’euros pour un contrat de trois ans ! Avec un salaire annuel estimé à 27 millions d’euros, le milieu pourrait devenir l’un des joueurs les mieux payés du monde derrière Lionel Messi (40 M€), Neymar (36,8 M€) mais devant Cristiano Ronaldo (21 M€).

Mais ce n’est pas tout ! Outre ces émoluments importants, les représentants d’Iniesta ont réussi à négocier la vente de six millions de bouteilles du vin de son domaine pour la somme totale de 36 millions d’euros ! Et en plus de ça, les dirigeants de Chongqing ont accepté de lui laisser 50% de ses droits à l’image.

Une offre impossible à refuser ?

Avec de telles conditions, on peut bien évidemment comprendre pourquoi Iniesta a cédé aux sirènes chinoises. Encore performant sur les terrains cette saison, le vétéran aurait pu poursuivre sa carrière chez les Blaugrana, mais cette proposition était tout simplement irrefusable. La Coupe du monde 2018 avec l’Espagne sera donc sa dernière grande compétition avant une retraite dorée en Chine. Et étant donné les chiffres annoncés, il est difficile de lui jeter la pierre…

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *