Cartes d’identités biométriques : Mamadou Lamine Diallo demande à Macky de rendre public le contrat avec la société IRIS


Le  président du Mouvement Tekki  demande aussi au Président Macky Sall, d’expliquer au Peuple l’impact sur la croissance de ce projet et d’accepter de rendre public le contrat établi avec la société IRIS comme l’exige le code de transparence des finances publiques.

Le président du Mouvement Tekki demande aussi au Président Macky Sall, d’expliquer au Peuple l’impact sur la croissance de ce projet et d’accepter de rendre public le contrat établi avec la société IRIS comme l’exige le code de transparence des finances publiques
Pour sa traditionnelle question hebdomadaire au Président de la République, le leader du mouvement Tekki remet en question le projet sur les cartes biométriques CDEAO.

Pour l’économiste et député du Mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo, le Sénégal enregistre un coût excessif avec les cartes biométriques CDEAO.

«Le Sénégal va perdre beaucoup de temps et d’argent. Ce projet a un coût direct de 50 à 55 milliards de francs CFA. Il faut y rajouter le coût d’opportunité pour l’économie pour les travailleurs des secteurs formels et informels qui perdent une journée dans les commissions administratives que l’on peut estimer à 15 milliards au moins. Le coût total pour l’économie est de 70 milliards», explique le président du Mouvement Tekki dans sa question hebdomadaire au président de la République.

Qui demande aussi au Président Macky Sall, d’expliquer au Peuple l’impact sur la croissance de ce projet et accepter de rendre public le contrat établi avec la société IRIS comme l’exige le code de transparence des finances publiques.

Revenant sur l’affaire Petro Tim / Timis Corporation, le Président du mouvement Tekki souligne que  «il est clair que Macky Sall a favorisé la création de la nébuleuse Petrotim /Timis Corporation. La création du Comité d’orientation Stratégique pour réfléchir sur le futur ne saurait effacer le passé récent où les intérêts du Sénégal n’ont pas été défendus au mieux. Il n’y a aucune raison que Timis Corporation apparue en 2014 se taille 30% de notre gaz naturel, 135 milliards de m3 de gaz au détriment du peuple sénégalais. Président Macky Sall, rend au peuple Sénégalais les 30% de son gaz naturel détenus par Timis Corporation. La cause est entendue, la question permanente se transforme désormais en revendication populaire et citoyenne.»

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *