Décès de l’ancien Kofi Annan sécrétaire général de l’Onu

Décès de l'ancien Secrétaire général de l'ONU : Kofi Annan, une vie d’engagements en faveur de la paix
Kofi Annan est mort samedi 18 août d’une « brève maladie », ont annoncé sa famille et la Fondation Kofi Annan, dans un communiqué commun. L’ancien secrétaire général des Nations unies (de 1997 à 2006) et prix Nobel de la paix était âgé de 80 ans. « Il va terriblement manquer à beaucoup de gens dans le monde, comme aux équipes de sa Fondation et à ses anciens collègues des Nations unis. Il restera dans nos cœurs à jamais », écrivent-ils.

Une vie d’engagements en faveur de la paix

Né au Ghana, 8 avril 1938, il a fait des études supérieures au Massachusetts Institute of Technology avant d’occuper différentes fonctions pour les Nations unies à partir de 1962. Il devient secrétaire général de l’ONU le 1er janvier 1997. En 2001, Kofi Annan et les Nations unis reçoivent conjointement le prix Nobel de la paix pour leur engagement en faveur de la paix dans le monde.

Kofi Annan est resté engagé sur les questions internationales après la fin de son deuxième mandat à la tête de l’ONU, qui s’est achevé le 31 décembre 2006. Il est notamment devenu président de la Fondation de soutien à l’Organisation mondiale contre la torture en 2007. Il avait également accepté le poste de médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie, dont il a démissionné en 2012, estimant ne pas avoir « reçu tous les soutiens que la cause méritait ».

L’actuel secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a rendu hommage samedi à son prédécesseur, « une force qui guidait vers le bien ». « De bien des manières, Kofi Annan était les Nations unies », a-t-il salué.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *