Exclusif : L’Etat du Sénégal freine Kabirou Mbodji et rejette la transaction entre Wari et Tigo

L’achat de la licence Tigo, exploitée par la société Millicom par Wari n’a aucune valeur juridique et sera déclarée comme étant de nul effet, ont indiqué des sources gouvernementales contactées par SENEMEDIA.COM.

Il y a une semaine, Kabirou Mbodji, Pdg de Wari, a annoncé publiquement l’achat de Tigo Sénégal, produit de Millicom, par la société Wari dont il est devenu le Pdg et l’unique actionnaire, malgré un contentieux qui l’oppose à ses anciens associés. Le montant de la transaction se chiffrerait à 80 milliards de francs, confirmés par Millicom sur son site Internet, comme indiqué par le Pdg de Tigo Diego Camberos, qui a bien confirmé la vente de manière officielle.

Dès après cette annonce, l’Etat du Sénégal a fait savoir qu’il a appris l’existence de cette transaction à travers la presse. Première bizarrerie dans cette opération qui n’a pas encore révélé tous ses secrets. En effet, le Code des télécommunications dispose en son article 23 que dans une telle opération, l’Etat du Sénégal doit non seulement être informé, mais il doit être associé aux négociations. L’article 27 du même Code dispose par ailleurs que les licences délivrées sont personnelles et sont notifiées à travers leur publication dans le journal officiel de la République du Sénégal.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *