Exploitation de gaz au Sénégal : Kosmos cède à Bp 32 % de ses parts

 

content_image

 

Kosmos energy a annonce?, ce lundi 19 décembre 2016, la signature d’un protocole d’accord d’exploration avec la société Bp, dotée d’une grande expérience dans le développement en eaux profondes, ainsi que dans la production et la commercialisation de gaz naturel liquéfié. Selon les modalités de l’accord, Bp sera l’opérateur désigné et actionnaire à hauteur de 62% des contrats de Kosmos des blocs C6, C8, C12 et C13 au large des côtes de la Mauritanie, ainsi qu’une participation effective de 32,49 % des contrats des blocs de Saint-Louis Offshore Profond et Cayar Offshore Profond au large des côtes du Se?ne?gal.

Kosmos gardera une participation effective de 28% et de 32,51 %, respectivement, des licences pour les zones maritimes de la Mauritanie et du Sénégal, et continuera en tant qu’ope?rateur pendant la phase de recherche.

La nouvelle répartition des parts sur les blocs au Sénégal s’établit donc comme suit : Kosmos Energy : 32,51%, BP : 32,49%, Timis corporation : 25% et Petrosen 10%. Andrew G. Inglis, le Président-Directeur Général de Kosmos Energy, indique que l’accord avec Bp «démontre la valeur de (leur) stratégie ainsi que la qualité du bassin de?couvert au large de la Mauritanie et du Sénégal».

«Suite à un processus exhaustif d’amodiation, BP s’est montrée le meilleur partenaire pour nous aider à faire progresser le projet gazier de Tortue de façon rapide, et à faire avancer un programme de recherche prévoyant le forage de plusieurs puits, qui testera le potentiel des liquides du bassin en mi-2017»

Quant au directeur général des activités en amont de BP, Bernard Looney, il estime que « le bassin Mauritano-Sénégalais est un atout à l’échelle mondiale avec un potentiel de classe mondiale».

«Nous avons hâte de travailler avec l’équipe de Kosmos et les gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal pour rechercher et développer efficacement son plein potentiel.» Selon les modalités de l’accord, Kosmos recevra une contrepartie fixe de 916 millions de dollars.

Kosmos recevra en outre un bonus potentiel maximal de 2 dollars par baril, jusqu’à 1 milliard de barils de liquide, ledit bonus étant une redevance sur la production, sous réserve d’une future découverte de liquide et du prix du pétrole. En outre, Kosmos et BP ont conclu un partenariat exclusif de recherche.

Kosmos demeurera l’opérateur pendant la phase de recherche pour toute nouvelle acquisition en Mauritanie, au Sénégal et en Gambie, tandis que BP sera l’opérateur pendant la phase de développement.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *