Faut-il revaloriser le salaire du Coach Aliou Cissé ?

A un an de la fin de son contrat en mars 2019, le sélectionneur Aliou Cissé attend toujours une proposition de renouvellement de contrat assorti d’une revalorisation salariale. Mieux que ses 9 millions de F Cfa actuels. Face au peu d’entrain de la fédération sénégalaise de football (FSF,) la question à se poser est de savoir si l’expertise nationale est suffisamment valorisée, comparativement aux autres sélectionneurs des équipes africaines.

Le sélectionneur des lions avait signé son contrat depuis le 14 mars 2015 pour une durée de 4 ans. Mais ledit contrat comportait une clause de revoyure qui induit un examen au bout de 2 ans avant toute prolongation. Chose faite en Janvier 2017, car Cissé avait atteint les objectifs qui lui avaient été assignés : à savoir une qualification en ¼ de final de la CAN et une qualification au mondial 2018.

Comparé aux autres sélectionneurs africains, Cissé touche des miettes. Le belge Paul Putt sélectionneur de la Guinée touche environ 16 millions par mois,   Hervé Renard du Maroc passe de 36 millions de F Cfa à 48 millions de F Cfa, Hector Cuper de l’Égypte touche un salaire de 19.65 millions entre autres… des salaires bien en deca de ce que gagne le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé. Aujourd’hui si le Sénégal devait chercher un sélectionneur étranger quelle serait la rémunération qui lui serait proposée ?

Stade

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *