Forum de Dakar:le président Moustapha Lo plaide pour une CEDEAO de développement

L’extrême pauvreté et le chômage dans presque tous les pays d’Afrique de l’ouest favorise l’exode massif des jeunes hommes et femmes.Parmi les facteurs qui favorisent l’émigration en Afrique de l’ouest  figurent les problématiques liées au chômage ,aux conditions d’habitation ,à la famine,à la médiocrité des soins médicaux ,à la désertification entre autres.
Pleinement conscients des avantages que la libre circulation des personnes et des biens pourrait apporter,les États de l’Afrique de l’ouest ont rapidement fait suivre la signature du traité de la CEDEAO dès 1975 par le protocole relatif à la libre circulation d’où la pertinence du thème retenu pour le forum de Dakar:les enjeux et défis de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO et de la problématique de la  migration.

Dans son discours d’ouverture, le Président Moustapha Cisse Lo a regretté le manque de fluidité de la circulation au niveau des corridors et des frontières.Il a aussi dénoncé les pratiques inacceptables des forces de sécurité et de défense qui ont en charge l’application du protocole sur la libre circulation des personnes et des biens. Il  déclare sans retenue que ces pratiques malveillantes  n’honorent pas notre communauté et doivent être bannies.
Moustapha Cissé Lo de rappeler que les quinze états membres de la CEDEAO se sont engagés dans un processus de constitution d’un Espace économique régional à même de faciliter leur intégration dans la mondialisation. Cependant,il fait remarquer qu’un nombre croissant de jeunes ouest-africains,risquent tout,y comprise leur vie,pour se lancer dans la traversée périlleuse des milliers de kilomètre de désert et de vague perfides de la mer Méditerranée, à la recherche de meilleures conditions de vie dans les pays du nord.
Les travaux se poursuivent jusqu’au jeudi.
Nous y reviendrons.

Senelux.com/Saliou Ndiaye

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *