Idy 2019 dénonce des arrestations arbitraires

Les arrestations des partisans de Idrissa Seck se multiplient. La dernière en date est celle du colonel Abdourahim Kébé, chargé des questions de défense au parti Rewmi. Dans le camp de Idrissa Seck, arrivé deuxième lors de la présidentielle avec 20% des voix, l’on dénonce une campagne d’intimidation avec ces arrestations ‘’arbitraires’’.

‘’Nous avons remarqué que toutes les personnes arrêtées sont membres de Idy 2019. Même lorsque nous faisions la manifestation avec les femmes. Il y avait toutes les femmes de l’opposition réunies. Et aujourd’hui ce qui s’est passé est inadmissible.

C’est arbitraire. C’est de l’intimidation pure et dure. Nous demandons la libération sans condition et immédiate de tous ces détenus.

Parce qu’ils sont des détenus politiques’’, a dénoncé à l’émission RFM matin ce lundi, Nafissatou Wade, Leader de Deggu Jeff, Membre de Idy 2019.

‘’Nous allons nous battre démocratiquement et citoyennement de façon responsable. Nous allons exiger que démocratie soit rétablie’’, a-t-elle ajouté.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *