Lettre Ouverte au Gouverneur de la Région de Louga

Lettre Ouverte  au Gouverneur de la Région de Louga
Monsieur le Gouverneur,
Permettez-moi de vous adresser ces quelques lignes pour vous faire part de mon ressentiment en tant que citoyen Sénégalais d’abord et puis en tant que talibé de Serigne Mansour SY Djamil, Khalif de son vénéré père Cheikh Seydi Mouhamdou Moustapha SY Djamil.
L’acte irréfléchi que vous avez posé lors de la cérémonie officielle du Gamou de Louga présidé par l’honorable député Serigne El Hadji Mansour SY Djamil sème en moi une totale confusion à première vue.
Il m’a fallu une seconde analyse pour voir la manière dont vous avez décampée avec votre délégation qui défilait avec empressement  pour s’abriter contre les regards des milliers de citoyens Sénégalais pour me rendre compte de votre ignorance irrécusable de votre fonction de Gouverneur. Et pour combler le pire, après moult réflexions, j’ai vu dans cette laideur beauté de votre  action qui peint une connotation flagrante d’une irrévérence irascible envers le peuple Sénégalais tout entier.
Permettez-moi de vous rappeler que derrière cette fonction de Gouverneur, vous êtes le représentant immédiat de toute une République, du Président de la République jusqu’aux citoyens dont vous étiez venu répondre à leur belle invitation et en passant par le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur ainsi que du reste des membres du Gouvernement.
En quittant la tente dressée à l’honneur  de la célébration de la naissance du Sceau des Prophètes Mohamed (PSL) et vous faisant ainsi tristement distingué par ce geste désinvolte, image d’une rare beauté on ne peut plus répugnante, vous avez fait comprendre pour qui connait véritablement l’administration territoriale que vous ignorez profondément tout le sens et toute la responsabilité de cette fonction de la hiérarchie A.
Dans la belle générosité infinie qu’on connait chez les familles religieuses en général et chez la famille de Seydi Mouhamadou Moustapha SY Djamil en particulier surtout en de pareilles occasions de commémoration de la naissance du prophète, moment solennel de béatitude sans égal, Serigne Mansour SY Djamil vous a chaleureusement accueilli, confortablement installé et pleinement donné la parole et vous a écouté avec intelligence, élégance et patience malgré vos tentatives « de justifier l’injustifiable » parce que vous êtes venu représenté la République.
Mais force est de constater avec un profond regret que votre casquette de politicien et votre personnage politique  ont pris le dessus sur votre personnalité étatique.  Ceci prouve de manière accablante que vous n’êtes même pas un bon politicien, c’est-à-dire un vrai démocrate capable d’accepter les idées contradictoires dans une «unité dialectique ».
Et la République, la « Chose Publique » ne devrait pas être confiée à des personnes de votre trempe qui confondent toujours  Angleterre et pomme de terre, un personnage politique et une personnalité politique, un Gouverneur et un politicien et ainsi nage entre les eaux troublantes de la confusion, de l’ignorance et de l’irrévérence .
Monsieur le Gouverneur, avez-vous mesuré l’étendue de la maladresse de votre geste quand vous vous êtes retrouvé devant le miroir le lendemain matin enfilant cette tenue d’homme d’Etat ?

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *