Macky prêt à libérer Khalifa et Karim pour contrer Sonko

Pour faire face à l’équation à multiples inconnus que représente le leader de Pastef Ousmane Sonko, Macky Sall et son régime peaufinent toutes sortes de stratégies. Allant de la “daéchisation” aux menaces de mort en passant les insultes et les accusations.

Mais devant l’échec de ces premières tentatives qui ont, du reste, augmenté le capital sympathie de Sonko auprès des populations, le shadow cabinet du Boss envisagerait, selon des sources proches du Palais, une libération de Khalifa qui serait suivie de la validation de sa candidature ainsi que de celle de Karim Wade dans les semaines à venir.

Il y aurait ainsi, selon les gourous politiques de Macky Sall, une dispersion de ce nombre immense d’intentions de vote en faveur de Sonko. Car, comme on le sait bien, Karim Wade dispose de solides attaches au sein du Pds qui, somme toute, demeure toujours une machine électorale foudroyante. Khalifa Sall quant à lui est le maître incontesté de Dakar ( Prés de 1 million 700 mille électeurs ) et son emprisonnement que beaucoup jugent arbitraire voire injuste, lui aura donné une notoriété nationale.

Les jours à venir nous édifieront sur la faisabilité de ce schéma machiavélique concocté depuis les labos du Palais devenu inversement au slogan “ la patrie avant le parti”, le siège de l’Alliance pour la république …

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *