Mairie de Sindian: appui aux Gambiens et à leurs familles d’accueil, les conseillers virent leurs salaires aux réfugiés

Mairie de Sindian: appui aux Gambiens et à leurs familles d'accueil, les conseillers virent leurs salaires aux réfugiés

L’heure du retour au bercail a sonné pour bon nombre des réfugiés Gambiens qui ont fui vers le Sénégal. Toutefois, au niveau de l’arrondissement de Sindian qui jouxte la frontière gambienne, les réfugiés comme les familles d’accueil, faute de moyens, peinent à joindre les deux bouts. Ce qui a poussé l’équipe municipale de Sindian à renoncer à leurs salaires pour voler à leur secours.

solidarité n’est pas encore rompue dans le sud du pays où 6111 réfugiés ont été déclarés au niveau de l’arrondissement de Sindian qui polarise les communes d’Oulampan, de Suelle, de Djibidione et de Sindian. Des réfugiés et leurs familles d’accueil, qui ont bénéficié en début de semaine d’un appui de six tonnes de riz de la part des autorités étatiques, sont également soutenues par les autorités locales. Même si la situation est revenue à la normale en territoire gambien, à Sindian, les réfugiés, faute de moyens, sont encore loin de faire leurs valises pour retourner chez eux. L’équipe municipale de Sindian avec à sa tête le maire Yacouba Sagna a décidé d’accompagner l’Etat du Sénégal dans la prise en charge des réfugiés et de leurs familles. Pour ce faire, le maire et le bureau municipal, ont ainsi renoncé à l’intégralité de leur salaire du mois de janvier au profit des réfugiés gambiens qui peinent encore à faire leurs valises pour retourner dans leurs localités respectives. Un geste de haute portée citoyenne et humanitaire qui a pris les contours d’un don en espèces pour près de 1000 bénéficiaires. La commune de Sindian abrite aussi un centre d’accueil de réfugiés qui bénéficient pour l’heure d’une prise en charge totale, d’un environnement scolaire, ou encore de jeux ludiques. Toutefois, plusieurs milliers de personnes sont rentrées en Gambie depuis que le Président sortant Yahya Jammeh a accepté de quitter le pouvoir et de partir en exil.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *