Mamadou Sy Tounkara: Quand noblesse devait vous obliger (Alioune Seck)

<<(…)Le chef de l’Etat nous a offensés en déclarant un patrimoine de plusieurs milliards;le chef de l’Etat nous a offensés en ne faisant plus mention du programme “Yoonu yokkute” qu’il nous avait vendu pour se faire élire; le chef de l’Etat nous a offensés en reniant sa promesse de fare un mandat de cinq ans;le chef de l’Etat nous a offensés en mettant sa famille au coeur de la geston de notre Etat et de nos ressources;le chef de l’Etat nous a offensés en épousant l’insupportable transhumance;le chef de l’Etat nous a offensés en promettant plus de trois mille milliards,jamais honorés,lors de ses conseils des ministres délocalisés;le chef de l’Etat nous a offensés en mettant ce pays en campagne electorale permanente avec un gouernement composé à 95% de politiciens professonnels et d’innombrables directeurs de structures étatiques militants de son parti;le chef de l’Etat nous a offensés en ne procédant pas aux ruptures attendues sur le système et les hommes ce qui laisse intact le même système légué par les colonisateurs remplacés par d’autres de chez nous,plus prédateurs encore,ce qui fait du progrés et du déeloppement un mirage eternel pour la majorité des Sénégalais qui reçoivent en leu et place de vains slogans creux,simples tranquillisants,calmants,hypnotyques et somnifères.Il offense la Constitution en contrôlant l’Assemblée nationale et en nommant les magistrats alors que notre charte fondamentale consacre en son préambule”la séparation et l’équilibre des pouvoirs …”11/08/2017 Excusez-moi pour cette longue citation extraite d’un des nombreux articles de Mamadou Sy Tounkara ,le chroniqueur aux initiales detestables (MST). Du Grand rendez-vous, Sénégal ca Kanam, Xel ak Xol et Tout est là une stratégie de longue haleine pour entrer finalement dans le shadow cabinet de la communication princière,celle du chef de l’Etat Macky Sall.Que personne n’en soit surpris.Ceux qui sont dans le secret des choses sérieuses nous avaient avertis depuis longtemps. Souvenez vous de l’accusation badine et guoguenarde qu’une invitée lui avait adressée à la cantonade durant l’une de ses émissions.Cette invitée l’avait défié ,en lui disant que nous nous rencontrons toi et moi chez le Président Macky Sall. Aussi rappelez-vous la chaude et difficile empoignade de Tounkara et de Mamadou Thiam dans “Tout est là”. Le conseiller en communication de la présidence lui avait dit ,les yeux dans les yeux,que l’acharnement incompréhensible de Tounkara contre sa personne trouvait son explication dans la fermeture de toutes les portes ,dans ses diverses tentatives d’entrer dans le pool de communication du chef de l’Etat. Enfin nous avons remarqué la mue insupportable de ce personnage fantasque et démagogue,cet arlequin de l’argumentation contrefaçonnée et de l’usurpation professionnelle lors de sa dernière invitation du journaliste Cheikh Yérim Seck qui était venu commenter le livre du président Macky Sall. Nous ne reviendrons pas sur toutes les puérilités,banalités ,froides fadaises,injures et moqueries contre les citoyens assimilés à de la populace,l’apologie de contre-valeurs au détriment de ce que ce Tounkara avait toujours prêché.Heureusement Oustaz Mamadou Lamine Dramé chroniqueur de l’émission,du haut de son islam assumé s’était dressé rageusement contre ces outrages inommable à l’endroit des honnêtes hommes qui ont encore foi en leur dignité.Ceux qui croient que l’argent ne mène pas le monde. En effet comment quelqu’un qui a toujours fait référence au peuple en termes vibrants et généreux, par des incarnations solennelles et trés inspirées de la fibre patriotique s’est-il subitement mué en thuriféraire de tout ce qu’il dénoncait naguère? Ce Tounkara et les agitateurs de son acabit qui cherchent à usurper un leadership d’intellectuel organique sont les pires ennemis du peuple sénégalais;ils sont nuisibles. Quelle deception!Lui qui jouait à l’avocat du petit peuple,des gagne-petit,au porte-parole des lumpenards,au révolutionnaire à l’écran était donc un habitué des couloirs de la grande demeure du prince-renieur dont il se plaisait à égréner le chapelet des reniements? Lui dont le ralliement inattendu révèle avec certitude que ce monsieur n’est pas un honnête homme,je veux dire un noble ,celui qui ne tarde jamais à mettre d’accord ses pétitions de principes proclamées urbi et orbi avec ses agissements en tout lieu et en tout temps. Nous sommes désespéré de cette nouvelle race d’intellectuel comme ce Tounkara,qui naguère par ses écrits,ses prises de parole publiques,ses diverses émissions,et même son activité politique donnait l’impression de faire aboutir une réforme citoyenne qui donnerait au peuple les moyens de peser efficacement sur les intentions et les décisions des pouvoirs politiques. Combien lui a t-on fait miroiter?Quel a été son prix en tant que poisson devenu?Qu’allez-vous dire de tout ce que vous dénonciez? Le peuple souffrant des abus du pouvoir,la carence éthico-politique,les reniements de Macky Sall,la promotion de la fratrie et de la beaufrérie,le népotisme,la désinstitutionnalisation endiablée,la transhumance,les dépenses somptuaires et les éléphants blancs,tous ces procés ignominieux rimant avec la caporalisation de la justice par l’exécutif. Oui,Tounkara le polygame dont la réputation sulfureuse est amplifiée par une rumeur le idéaliste universaliste,un humaniste progressiste dont rien ne pouvait altérer la détermination,compte tenu du rôle de premier plan que vous aviez toujours cherché à bien jouer en faveur des citoyens, en quête de créditant d’une appétence freudiènne irrépressible,kor Mame Ndiawar. Nous avions remarqué depuis tout le temps que le sens historique et l’approche dialectique ont fait défaut dans vos élucubrations intellectualistes. Vous êtes dans l’approche encyclopédique, qui est loin d’être la marguerite des esprits universitaires dont vous vous prévalez.Votre empirisme analytique soporifique et fumiste,votre propension à mettre en avant votre titre de professeur ont toujours laissé présager l’âme des opportunistes. Mais au fond qu’avez-vous à faire avec l’histoire? L’histoire dont vous semblez ne pas vous préoccuper retiendra que vous avez porté le fer rouge au coeur de vos prncipes pour une transhumance ignoble, honteuse et infame. Avec cette trahison,vous venez de mettre votre intelligence au service de la destruction,du triomphe de votre instinct mercantiliste de chasseur de primes, ressemblant ainsi ,de par l’ampleur de votre reniement vis à vis des nobles idéaux toujours affichés ,à un animal dont la cruauté dépasse celui du fauve le plus sanguinaire et le plus lache.Vous n’êtes même pas poisson à la tête pourrie pêché,mais hyène pitoyablement égarée.Nous croyions que vous étiez un parole et d’écoute. Vos plateaux ont été parfois une belle tribune pour les desperados.Pourquoi avez-vous choisi cette période si incertaine pour la démocratie sénégalaise pour nager à contrecourant vers la mangeoire de ceux que vous vouiez aux gémonies hier? Ce qui nous choque le plus,c’est que vous avez été parmi les plus grandes gueules à honnir le régime du président Macky Sall.Et nous vous rappelons que vous aviez publié dans Xalima un papier hygiènique ,dans lequel vous disiez que jamais vous ne voterez pour le président Macky Sall. Pouvez-vous être à la fois le défenseur du peuple et le conseiller du prince,de vivre dans les dorures,les lambris et les néons éclaboussants de la Mackysphère et de vous pencher avec sollicitude sur les besoins et les aspirations du peuple? Désormais votre nom suscitera ressentiments,railleries,déglutions et quolibets. Et je peux vous assurer que cela a déja commencé,car lors de sa dernière émission du samedi 4/01/12 Bijou Ngoné sa chroniqueuse qui a commencé par l’ironie en l’appelant son excellence n’a cessé de lui manifesté une défiance qui a donné leu à un échange rébarbatif et discourtois . Nous comprenons la douleur sainte de Bijou,elle se sent flouée et trahie par ce professeur-usurpateur qui a porté un masque durant tout le temps qu’ils fratrernisaient sur le plan des principes. Elle ressentait un dégout devant cette nouvelle face hideuse de MST aux relents de charogne.Pourquoi Tounkara ne partage pas la nouvelle avec son équipe quand il a l’honneur d’être distingué et nommé conseiller spécial du Président Macky Sall ? Pourquoi a t-il eu honte de partager cette bonne et inquiétante nouvelle avec son équipe au point de courcuiter la fin de l’émission?D’habitude les animateurs avaient chacun un mot de la fin,mais le harcellement répété de Bijou qui tenait à ce que Tounkara annonce sa transhumance aux téléspectateurs a été esquivé par ce dernier. C’était la honte et la fuite des rodomontades dont Bijou allait le couvrir.Nous croyons fermement que cette émission de “Tout est là” ne pourra plus continuer,car la nouvelle posture de compromission de Tounkara ne correpond plus à sa ligne éditoriale. Vous avez joué au nouveau Erostrate,qui à seule fin d’être célèbre avait brûlé le fameux temple de Diane d’Ephèse. Seulement que Tounkara,ce Brutus populaire sache que les Sénégalais dont la démocratie est au bord de la tombe l’ont à l’oeil,ils le lui rappelleront à temps utile. On ne peut jouer impunément ainsi avec les valeurs. La quête de prébendes et de situations confortables ne peut justifier certains reniements. Noblesse oblige

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *