Monstruosité !

Me Assane Dioma Ndiaye n’avait pas tort quand il déclarait avec justesse que l’affaire Saër Kébé révèle toute la monstruosité du système judiciaire sénégalais. Apparemment, l’éminent militant des droits de l’homme a été très gentil avec nos juges…

Voilà un lycéen qui a eu l’imprudence d’étaler ses états d’âme sur la page Facebook des ambassades des Usa et d’Israël. Dénoncé par le chargé de la sécurité des Yankees, il a été cueilli avant d’être envoyé en prison où il se trouve depuis quatre ans. Une scolarité ainsi bousillée pour un brillant élève.

Le puissant « Monsieur » qui l’avait dénoncé n’a même pas eu la courtoisie de se présenter à la barre de notre justice dépourvue d’humanisme. Montrant ainsi tout le (manque de) respect qu’il a de la justice de ce pays de m…

Des scènes du genre, ça ne se passe que chez nous, les nègres. Pensez-vous, des enquêteurs aussi sérieux auraient bien filé l’adolescent pour savoir s’il a des accointances avec des terroristes et le prendre sur le fait.

Mais rien de tout cela. Sitôt dénoncé, les enquêteurs ont filé tout droit à Mbour pour cueillir le pauvre lycéen chez qui, il n’a été trouvé même pas une boite d’allumettes. Entendu certainement par un juge sans états d’âme, celui-ci l’a fait coffrer.

Le malheureux jeune homme a dû attendre quatre longues années pour être jugé hier. Et pince sans rire, le procureur a requis cinq ans pour des faits non établis et sans que la justice ne puisse apporter la preuve que ce brillant élève soit un terroriste.

Le post publié, disent-ils, pouvait installer la haine dans les cœurs. Plus d’humanisme ne ferait que du bien à nos magistrats.

Quelle belle monstruosité que d’avoir vendangé l’avenir de cet adolescent alors que ses accusateurs se contrefichent de son procès ! Mais que voulezvous, il faut bien que nos gouvernements mendiants fassent plaisir aux Occidentaux, Usa en tête…

LeTémoin

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *