Qui pour arrêter ce pyromane… (Par Abdourahmane SOW

Il a encore franchi le Rubicon pour brûler la verte Casamance. Moustapha Cissé Lô a osé dire l’abject, le vil, le blâmable.

C’est insulter tous les Sénégalais que de traiter des citoyens à part entière de rebelles. La morale, l’éthique, entre autres valeurs communes à notre société, ne pardonnent ce bordel.

Je le répète souvent, certains de nos dirigeants ne sont même pas dignes d’être à la tête du plus petit hameau. Avec tous les stigmates occasionnés par ces souvenirs douloureux, Monsieur se permet, l’insulte à la bouche, de débiter de telles insanités.

Ce faisant, il prône la haine, l’antagonisme entre nos communautés et la déstabilisation sociale. Refusons cela avec la dernière énergie.

Osons le débat politique et démocratique, osons l’argument du bien contre le mal, selon des faits constants, osons l’avenir d’un Sénégal des valeurs, des principes, du patriotisme, du courage et des références. Que cela ne soit pas que de simples slogans. L’essentiel, le Sénégal…une doctrine ! Par souci et par conviction, vive le Sénégal, vive la Nation !

Abdourahmane SOW

Président de la Commission Orientation et Stratégie M23 (COSM23)

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *