Recyclage d’ordures… Par Le Témoin


C’est reparti pour un tour… d’embonpoint ! Le Premier ministre avait promis un gouvernement resserré ? La bonne blague !

Tout d’abord, comme nous l’écrivions dans ces mêmes colonnes lundi, la cure d’amaigrissement est ratée puisque, de 39 ministres et ministres délégués, le gouvernement était passé à 35 membres dont trois secrétaires d’Etat.

Avouez qu’on peut trouver mieux comme amincissement ! Vous avez dit un gouvernement resserré ? Et puis, sitôt le grand ménage fait, chassés par la porte, ils reviennent par la fenêtre.

Un par un d’abord, avant la grande ruée. Car, tous les ministres chassés par Macky à travers la porte, finiront par revenir sur la pointe des pieds en empruntant les fenêtres du Palais !

Chiche que, dans les prochaines semaines, on frôlera la centaine de ministres ! On vous l’a déjà dit, il n’y a que des nigauds qui pourront croire à la profession de foi du Chef. Et croyez-nous, ils reviendront tous aux affaires.

Ministres recalés, transhumants oubliés, les copains et les coquins comme l’ami à qui était dévolu le portefeuille des Affaires étrangères. Tous reviendront pour encore peupler les murs de la Présidence.

Malheur aux oubliés qui ne pourront pas dire adieu à une vie peinarde pour cinq ans. C’est une des incongruités du fonctionnement de la politique dans ce charmant pays où personne ne veut mourir idiot.

Ils tiennent tous à un certain standing et feront tout pour se refaire une santé financière.

Les miséreux pourront toujours attendre le temps que ces messieurs et dames rehaussent leur rang en vue de bien toiser la plèbe.

Sitôt nommé, le tailleur constitutionnel s’est fendu d’un message pour remercier son « sauveur ».

Ministre d’Etat sans portefeuille mais pas sans porte-monnaie ou patrimoine ! ça vous permet de vivre sans les misères de la vie d’un enseignant.

Celui qui confond pomme de terre et Angleterre a été également recyclé. Il devient le chef de cabinet… politique de son seigneur.

On va bien rigoler ! La méthode « Fast-Track » pour reconstituer un gouvernement pléthorique est à l’œuvre !

Le Témoin

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *