Tag Archives: battré

Il faut en finir avec Macky dès le 1er tour


La capitale orientale a reçu en grandes pompes le candidat de la coalition Idy2019. Occasion pour Idrissa Seck de se désoler de la situation dans laquelle se trouve Tambacounda. Idrissa Seck d’inviter les populations à en finir avec Macky Sall dès le 1er tour

Devant une foule immense, Idrissa Seck se désole du chômage des jeunes de la capitale oriente. «Le régime de Macky Sall vous a complètement oublié pendant 7 ans dans la conception de son programme de développement. Tambacounda a été oublié par Macky Sall dans le programme de développement», ajoute-t-il. «Et vous avez raison de lui tourner le dos», lance-t-il à la foule en liesse.

«Les jours de Macky Sall à la tête de ce pays sont comptés du bout des doigts. Il faut qu’on en finisse avec ce régime d’incompétents et d’amateurs dès le premier tour pour mettre en place un programme de développement qui donnera du travail à cette jeunesse de Tambacounda», soutient Idrissa Seck

Parrainage : « Nous allons battrons contre le régime

L’opposition ne compte pas laisser passer la loi sur le parrainage. En tournée dans le département de Pikine, le secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds) Omar Sarr a fait savoir à Macky Sall qu’il compte s’opposer à lui.

« Nous nous battrons contre cette loi. Nous nous battrons contre Macky Sall car  c’est lui la forfaiture. Il a voulu changer les règles des élections alors que nous sommes à moins d’un an de l’échéance », fait savoir le numéro 2 du Pds.

Auteur: Seneweb.

Balla Gaye 2 : «Pourquoi je dois battre Gris»

content_image

 

Balla Gaye 2 promet de corriger son adversaire le 31 mars prochain. «S’il plait au Bon Dieu, je vais battre Gris Bordeaux, clame le lutteur de Guédiawaye dans un entretien avec Sunu Lamb. Ceux qui disent qu’il va se bagarrer savent pertinemment qu’il ne va jamais oser se bagarrer avec moi. Je viendrai pour gagner, pas pour autre chose.»

Balla Gaye indique que son prochain combat revêt une importance capitale. Que les enjeux sont plus importants pour lui que pour son adversaire. «Parce que je suis plus jeune, justifie-t-il. Il me reste beaucoup d’années dans ma carrière. Gris Bordeaux a déjà vingt ans de carrière, d’après ce qu’on m’a dit. En 1997, lorsqu’il débutait, je ne pensais même pas lutter. Et j’ai une dette envers mes fans.»

Balla Gaye 2 doit renouer avec la victoire. Il a perdu ses deux derniers combats contre Bombardier et Eumeu Sène.

Auteur: Seneweb News – SenewebNews-RP

Législatives 2017 : Cissé Lo aux opposants : «On va vous battre et vous jeter dehors »

Législatives 2017 : Cissé Lo aux opposants : «On va vous battre et vous jeter dehors »

 Le Baye Fall de Macky Sall est encore monté au créneau pour dire à qui veut l’entendre que l’opposition va être balayer de l’assemblée nationale pour la prochaine législature, « Vous avez voté la loi Ezzan. On va vous battre et vous jeter dehors. Nous avons la majorité »
Répondant aux détracteurs de son mentor Cissé Lo précise que « nous gouvernons ce pays et nous continuerons à le gouverner, et si cela vous gêne, aller ailleurs. Ils ont volé de l’argent qu’ils ont gardé », fulmine-t-il.

 

Eliminatoires CAN 2017 : Les Lions réalisent carton plein en battant (2-0) la Namibie

http://senejet.net/public/images/post/20-51-27-senegal-namibie-temps-forts-score-senejet.net.jpg
L’équipe nationale de football du Sénégal a réalisé un parcours sans faute, en battant (2-O) la Namibie en match comptant pour la sixième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations(CAN) Gabon 2017.
-Fiche technique :
-Stade : Léopold Sédar Senghor
– Temps : Nuageux
– Public :Moyen
– Arbitres : Bienvenu Sinko,Bi Valère Gouho,Kouamé Gabriel Kangah(Côte d’Ivoire)
– Score :2-O
– Buteurs : Dia Baldé Keïta (33-ème mn), Famara Diédhio (88-ème mn sur penalty)
-Avertissements : Haraeb Larry, Petrus Shitembi.
– Sénégal : Khadim Ndiaye, Saliou Ciss, Khalidou Koulibaly,Zargo Touré, Fallou Diagne, Idrissa Gana Guèye,Cheikhou Kouyaté,Younousse Sangharré,Sadio Mané(Ismaïla Sarr), Mame Biram Diouf(Famara Diedhiou), Diao Baldé Keïta(Cheikh Ndoye).Entraîneur : Aliou Cissé.
– Namibie : Maximillian Mbaeva,Ananias Gebhardt, Ferdinand Epson Karongee, Hendrik Somaeb(Benshon Shilongo) , Deon Hotto(Dynamo Fredericks), Haraeb Larry, Xamseb Oswaldo,Itamunua Keimuine(Absalom Manjana Kamutyasa) ,Chris Labianga Katjiuka, Petrus Shitembi.Entraîneur : Ricardo Mannetti.
Déjà qualifiés à la CAN 2017, les Lions abordent leur dernière sortie des éliminatoires sans pression.Face à un adversaire attentiste, Cheikhou Kouyaté et ses partenaires optent pour un jeu axial avec des contres.
Sur le premier corner,Sadio Mané manque de très peu d’ouvrir le score à la 3-ème mn. Son tir est repoussé par le poteau avant que le gardien namibien reprend le ballon.
Il sera imité à la 20-ème mn par Diao Baldé Keïta .Sur un centre de la gauche vers la droite de Saliou Ciss, l’attaquant de la Lazio de Rome (élite italienne) rate son tir.
Les Lions vont continuer à accentuer leur domination sans débloquer le score. A la 32-ème mn, sur une récupération du ballon au milieu ,Mame Biram Diouf livre une passe à Idrissa Gana Guèye qui enchaîne avec Younousse Sangharé.
Le milieu de Lille (élite française) s’introduit au niveau de la surface des réparations, mais se heurte sur un mur qui repousse son tir. Bien placé, Diao Baldé Keïta place un plat du pied et ouvre le score à la 33-ème mn .
Il inscrit du coup son premier but en équipe nationale en trois sélections. Sadio Mané manque de doubler la mise dans les arrêts de jeu de la première partie.
Les Lions vont rejoindre les vestiaires avec l’avantage d’un but.Au retour des vestiaires, les protégés de l’entraîneur Aliou Cissé vont pousser.
Sur une ouverture d’Idrissa Gana Guèye à la 65-ème mn, Diao Baldé Keïta surprend la défense namibienne. Il est fauché à la surface des réparations, l’arbitre ivoirien siffle un penalty. Mame Biram Diouf manque le penalty, repoussé par la main du portier namibien Maximillian Mbaeva.
Malgré les changements avec les entrées de Ismaïla Sarr, Famara Diedhiou ,Cheikh Ndoye à la place respectivement de Sadio Mané, Mame Biram Diouf , les Lions ne vont baisser les armes.
Sur un dernier chef d’œuvre de Saliou Ciss , ils obtiennent un penalty à la 87-ème mn. Famara Diédhiou se charge de l’exécuter. D’un tir tendu, il marque le penalty.
Avec cette sixième victoire d’affiliée, les Lions réalisent leur meilleur parcours en éliminatoire de la CAN

Karim Wade : « Je ne veux pas de grâce et je vais me battre jusqu’au bout »

Karim Wade n'est demandeur d'aucune grâce

Au moment où sa libération, annoncée par le président de la République, Macky Sall, fait débat dans le pays, Karim Wade, candidat des libéraux à la prochaine élection présidentielle, procède à des consultations tous azimuts. L’ancien ministre d’État a reçu à la Maison d’arrêt de Rebeuss plusieurs pontes de la formation politique dirigée par son père. Selon les sources du journal, Karim Wade a notamment rencontré Oumar Sarr, le Secrétaire général adjoint du Pds, Babacar Gaye, porte-parole du Pds, Me El Hadji Amadou Sall, un de ses avocats et membre du Comité directeur du Pds, Bachir Diawara, son ancien chef de Cabinet et des animateurs de mouvements de soutien.

Mamadou Lamine Keïta a eu droit à un tête-à-tête avec Wade-fils. Les deux hommes se sont entretenus longuement dans l’après-midi. Mais, rien de substantiel n’a filtré de cette rencontre. « C’est une visite de fraternité et d’amitié. Karim Wade a souhaité me rencontrer et m’a fait parvenir le message par l’intermédiaire d’un émissaire. Par conséquent, je me suis organisé pour disposer d’un permis et lui rendre visite, aujourd’hui (hier). Notre entretien a été, comme toujours, empreint de cordialité. Tout ce que je peux dire de la rencontre est que nous avons échangé nos points de vue sur un certain nombre de questions importantes », a déclaré Mamadou Lamine Keita joint au téléphone par nos confrères.

Toujours d’après les informations, « c’est un Karim Wade en très grande forme et très zen qui a échangé avec ses hôtes ». « Il a discuté avec ses interlocuteurs des questions de l’heure. Et naturellement, la question de sa libération agitée a été au menu des discussions. A ce sujet, il faut dire qu’il a réaffirmé n’être demandeur d’aucune grâce présidentielle. Et qu’il ne va faire aucune demande allant dans ce sens. Il a également dit remercier le peuple sénégalais de son soutien constant. Un peuple qui, selon lui, sait, aujourd’hui, qu’il avait été arrêté et condamné injustement. Quel que soit ce qui va se passer, il compte se battre jusqu’au bout », rapporte-t-on.

Populaire