Tag Archives: CAN 2019

Aliou Cissé maintenu au poste de sélectionneur pour remporter la CAN 2019


Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, a annoncé mercredi le maintien à son poste du sélectionneur national, Aliou Cissé, avec l’objectif d’atteindre la finale de la CAN 2019.

‘’Tant que nous n’aurons pas atteint cet objectif, il sera demandé à tous les entraîneurs et à tous les responsables qui auront la charge de diriger la fédération de s’y atteler’’, a dit M. Senghor.

Il faisait à la presse sénégalaise le compte rendu d’une réunion du comité exécutif de la FSF sur la participation du Sénégal à la Coupe du monde 2018.

Augustin Senghor a tenu à féliciter Cissé, qui a atteint deux ‘’objectifs intermédiaires’’, les quarts de finale de la CAN 2017 et la qualification en phase finale de la Coupe du monde.

‘’Nous savons que le Sénégal sera attendu par ses supporters et ses adversaires. Nous devons penser à gagner la CAN 2019’’, a ajouté M. Senghor.

‘’C’est un coach en devenir. Cela veut dire qu’il y a des choses à améliorer autour du staff et dans ses relations avec les médias et l’opinion’’, a-t-il ajouté, parlant du sélectionneur national.

Les Lions du Sénégal ont été éliminés dès le premier tour de la Coupe du monde, après une victoire sur la Pologne (2-1), un nul contre le Japon (2-2) et une défaite avec la Colombie (0-1).

Le président de la Caf Ahmad à la fois menaçant et rassurant concernant la Can 2019 au Cameroun


Le président de la CAF Ahmad à la fois menaçant et rassurant concernant la CAN 2019 au Cameroun
Le président de la Confédération africaine (CAF) Ahmad Ahmad s’est montré à la fois rassurant et menaçant sur l’organisation de la CAN 2019 par le Cameroun, mardi à Abidjan, ajoutant qu’il ne reculerait pas sur l’élargissement à 24 participants.
«Si le pays qui l’accueille (la CAN) n’arrive pas à l’organiser, nous trouverons un pays qui va l’organiser», a affirmé le président Ahmad sans citer le Cameroun, mais insistant sur le fait qu’il ne reviendrait pas en arrière, soulignant que le passage de 16 à 24 permettrait d’éviter l’absence fréquente de certains grands pays.
Interrogé ensuite sur le sujet, il a précisé : «Quant au Cameroun 2019, je ne peux pas anticiper, mais toutes les autorités du pays jusqu’au sommet de l’Etat nous ont toujours confirmé qu’ils seraient prêts». «On a envoyé un cahier des charges (…) Au jour J, on va voir les rapports du cabinet indépendant (…) qui nous permettront de dire que le Cameroun sera prêt ou ne sera pas prêt. On ne négociera rien», a-t-il toutefois poursuivi.

Début août, Ahmad avait jugé que le Cameroun n’était «pas prêt», suscitant une polémique sur une éventuelle réattribution de la CAN.