Tag Archives: l’arbitre

Madagascar-Sénégal (2-2) : Aliou Cissé accuse l’arbitre

Le coach des Lions, Aliou Cissé, a mis sur le dos de l’arbitrage le nul (2-2) du Sénégal contre Madagascar, ce dimanche, pour le compte de la deuxième journée des qualifications de la Can-2019.

« Je n’aime pas parler de l’arbitrage, mais c’était compliqué, souffle-t-il. Cela fait deux ans qu’il nous siffle. Contre le Burkina Faso (2-2 à Ouaga), c’était pareil. Cet après-midi (hier) il a encore fait quelques erreurs. Ce serait quand même mieux qu’il revoie certaines choses quand il arbitre les Sénégalais. »

Aliou Cissé signale ne pas vouloir passer pour mauvais joueur, mais il soupçonne un hors-jeu sur la première égalisation des Baréas et une sortie de la balle sur la deuxième.

L’arbitre de Barça-PSG sanctionné après la remontada

L’arbitre de Barça-PSG sanctionné après la remontada

La faute aux nombreuses décisions d’arbitrage sujettes à caution qui ont émaillé la rencontre, les Parisiens pointant notamment du doigt le deuxième penalty accordé au Barça à la dernière minute et celui à l’inverse oublié quelques instants plus tôt suite à une faute manifeste de Javier Mascherano sur Angel Di Maria.
Au total ce ne sont pas moins de dix situations litigieuses que le PSG avait relevées dans un courrier envoyé à l’UEFA pour déplorer « un arbitrage défaillant ».

On ne suspend pas les arbitres. 

Aleksander Ceferin, président de l’UEFA
Et si l’UEFA, par son président Aleksander Ceferin, avait assuré ne pas avoir sanctionné Denis Aytekin car « on ne suspend pas les arbitres », les faits prouvent le contraire. Comme l’a remarqué Marca, l’UEFA s’est en tout cas passée de ses services depuis, ne le

sélectionnant pour aucun match de Ligue des champions ou de Ligue Europa.
Parmi les seize arbitres à avoir officié durant les huitièmes de finale de Ligue des champions, ils ne sont que deux dans ce cas: Deniz Aytekin et le sifflet grec Tasos Sidiropoulos critiqué pour sa prestation lors d’Arsenal-Bayern.
« Quand quelque chose ne s’est pas bien passé, nous en discutons, mais il n’est pas question de suspendre. C’est comme si vous suspendiez ou bannissiez le joueur qui a manqué un penalty, il va juste sur le banc s’il manque beaucoup de penalties », avait expliqué Aleksander Ceferin. Ce qu’on peut considérer comme une sanction déguisée…