Tag Archives: partisants

Les partisans de Abdoulaye Daouda Diallo se félicitent des réalisations de Macky Sall

Les militants et sympathisants de l’Apr de Ndioum partisans du ministre Abdoulaye Daouda Diallo, ont tenu à remercier le chef de l’Etat pour les réalisations de désenclavement dans la zone nord du pays. 
A travers un communiqué signé par Ibrahima Bocar Sow, responsable apériste à Ndioum, Directeur des stratégies de Désenclavement du ministère des Infrastructures, les Apéristes de Ndioum ont salué cet important programme qui a mobilisé un financement de plus de 300 milliards de FCFA.

On retient l’édification de près de 500 km de routes bitumées prévues, la construction des ponts de Guédé Village, Nianga Edy, Dodel 1 et Dodel 2, la réalisation de 15 km de voirie urbaine dans les principales villes traversées, de 120 km de pistes connexes. Il a été aussi retenu la réhabilitation ou la construction d’infrastructures socio-économiques (salles de classes, murs de clôtures d’écoles, centres de santé, abris pour voyageurs), la mise en place de 10 plateformes multifonctionnelles de 3ième génération d’appui aux femmes et le recrutement de 16 jeunes ingénieurs (premier emploi). Cet important investissement a permis la création de 1600 emplois dans la zone d’influence des projets.

Les Apéristes de Ndioum ont remercié Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et Coordonnateur Départemental de l’Apr de Podor, pour la tournée économique qu’il vient d’effectuer dans les régions de Saint-Louis et Matam. Ibrahima Bocar Sow et les Apéristes de Ndioum ont cependant sollicité du ministre, un appui pour la réalisation de structures socio-économiques à même de répondre aux besoins multiples des populations à savoir l’Aéroport de Ndioum, la stabilisation des deux rives du marigot Doué à Ndioum, la création d’une Université et d’un Centre de Formation Technique et Professionnelle, la réalisation de quatre agropoles ou de domaines agricoles dans le Département de Podor, le relèvement du plateau technique de l’Hôpital de Ndioum et des autres structures sanitaires du département ainsi que la densification de la carte scolaire et académique du département.

Ils ont aussi souhaité un appui du Ministre pour la création d’emplois, l’octroi de bourses d’études pour les jeunes et de financements pour les femmes et les adultes disposés à s’investir dans le développement socio-économique, culturel et sportif du Département.

Le Témoin

Attaques contre le directeur du COUD : Les partisans de Cheikh Oumar Anne sortent de leurs gonds

Attaques récurrentes contre le directeur du COUD : Les partisans de Cheikh Oumar Anne sortent de leurs gonds
Les attaques récurrentes contre le Directeur général du centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) ne sont pas du goût de ses partisans. Ces derniers sont déterminés à faire face. Ils promettent t de riposter à la hauteur des attaques.

Désormais, ils préviennent qu’ils vont appliquer la loi du Talion aux pourfendeurs de leur leader. « Ce sera œil pour œil, dent pour dent. Il n’est plus question que des énergumènes en perte de vitesse, veuillent salir la réputation du Dr Cheikh Oumar Anne qui n’est mû que par l’intérêt du Sénégal », assènent-ils.

A les en croire, « rien ni personne ne pourra ternir l’image du premier magistrat de la ville de Ndioum, qui vient de faire une tournée triomphale dans le département de Podor pour remercier le militants locaux de l’Alliance pour la république et de la coalition Benno Bokk Yakaar, suite à la grande victoire du pôle présidentiel dans cette localité « .

Que les détracteurs du directeur général du COUD sachent que rien ne sera plus comme avant. En effet, les partisans du Dr Anne informent que leur mentor a décidé, dorénavant, de porter plainte, contre tous ceux qui s’aventurent à diffuser de fausses nouvelles sur lui ou qui tenteraient de le salir.

Vox populi

Les partisans de Malick Gakou affrontent les forces de police

Caravane du « Président banlieusard »:Les partisans de Malick Gakou affrontent  les forces de police
Malick Gakou compte bien faire de la banlieue l’une de ses bases pour la conquête du pouvoir. Le leader du Grand parti (Gp) a démarré avant-hier sa caravane « Président banlieusard » en allant à la rencontre des populations de la banlieue « comme Keur Mbaye Fall, Diamaguene et Mbao« .
Mais hier, l’étape de Djeddah Thiaroye Kao n’a pas été de tout repos pour ses partisans. Les militants du Gp se sont affrontés pendant plusieurs heures avec les policiers. Ils entendaient ainsi protester contre l’arrestation d’un des leurs responsables, Mamadou Badiane dit ‘’Gaïndé’’ interpellé un peu plus tôt « sans raison ».

Les jeunes du Grand parti, assimilant cela à une « tentative d’intimidation » des autorités, sont sortis pour manifester. Ils ont bloqué la circulation et brûlé des pneus. Sur le qui-vive, la police est intervenue rapidement avant de répliquer à coups de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants. Plusieurs militants du Gp ont été arrêtés à l’issue des échauffourées.

Toutefois, ces incidents n’ont pas affecté le patron du Gp qui a pu reprendre sa tournée. L’ancien ministre des Sports s’est rendu au quartier Dalifort. Selon nos informations, toutes les personnes interpellées lors de ces incidents, ont finalement été libérées dans la soirée. Avec sa campagne « Président banlieusard » Malick Gakou veut apparaître comme le meilleur profil susceptible d’offrir à la banlieue son premier président de la République.

l’as