Tag Archives: Sauve

Ligue 1 : Keita Balde sauve l’AS Monaco

L’AS Monaco recevait ce soir le Stade Rennais pour le compte de la 19e journée de Ligue 1.
Les Monégasques ouvrent le score à la 20 par l’intermédiaire de Falcao suite à une passe décisive de Keita Balde Diao.
Se tenant dos à dos jusqu’à la 80e minute, les protégés de Jardim prennent les devants au score. Keita Balde Diao trouvé en retrait par Almamy Touré, pulvérise le portier Rennais d’une magnifique volée. Il inscrit ainsi son 5e but en Ligue 1.

L’AS Monaco s’est finalement imposée sur la marque de 2 buts à 1.

Le président Macky Sall « sauve » la cité du Port, au grand bonheur des habitants

Le président Macky Sall "sauve" la cité du Port, au grand bonheur des habitants

C’est le gouverneur de la Dakar, Mouhamed Fall, accompagné du préfet qui a délivré le message du chef de l’Etat, dans le cadre de l’aménagement du trottoir de la grande mosquée Massalikul Jinane.
 « Nous sommes venus, porteurs d’un message de Monsieur le président de la République, Macky Sall ; dès qu’il a été bien informé du projet d’embellissement et de l’agrandissement la rue Cheikh Ahmadou Bamba, a donné comme instruction, de ne toucher à aucune maison », a-t-il, d’emblée, soutenu sur Radio Sénégal.
« Le recul qui était programmé sur cet axe de 5 mètres, est abandonné et définitivement abandonné. Aucun centimètre même de clôture ne sera touché. Au contraire, le président de la République, soucieux de la tranquillité sociale, du bien-être des populations, s’est fortement ému de cette question et a demandé à ses services techniques d’arrêter et de revoir le réaménagement des trottoirs », a encore détaillé Mohamed Fall.

Ainsi, à l’angoisse qui a duré 17 mois, succède un soulagement lisible sur tous les visages. La Cité du Port bâtie en 1950, sera épargnée de toute expropriation. Au nom des populations, une reconnaissance a été dite. « C’est une très bonne nouvelle ; nous sommes très soulagés du retour du respect de la loi, sur les titres de propriété des populations en ne touchant à aucun centimètre de nos habitations.

Et je pense que le président de la République a pris une très bonne décision, une décision opportune. Et aujourd’hui, toutes les populations de cité Port sont soulagées », a soutenu El Hadji Malick Ndaw, président du Collectif des riverains de l’avenue Cheikh Ahmadou Bamba de cité port.
Cette décision du président Sall rend « sans objet » la procédure judiciaire pendante devant la Cour suprême. Le gouverneur a assuré aux habitants qu’ils recouvrent l’intégralité de leurs titres fonciers.

La rédaction de leral.net 

Baye Omar Niasse sauve Everton : Bon pour l’équipe de Aliou Cissé ?

Baye Omar Niasse sauve Everton : BON pour l’équipe de Aliou Cissé ?
Effacé des tablettes du coach Alioune Cissé depuis un bon moment, Baye Oumar Niasse renoue avec le succès. C’est ainsi que, lors du dernier match de Everton face à
Bournemouth, l’attaquant sénégalais de 27 ans a scoré deux fois en moins de cinq minutes. Et dire que l’entraîneur Ronald Koeman ne voulait presque plus de ses services au point de l’écarter du groupe professionnel du club.
Avec cette victoire, Baye Oumar Niasse a aussi tapé fort du côté de l’entraineur Ronald Koeman qui était mis sur siège éjectable, après trois défaites  en championnat face a Chealsea, Tottenham et Manchester United.
Pour rappel, Niasse n’est pas sur la liste de Aliou Cissé pour le match à venir des Lions. Toutefois, il ne se décourage pas. Car, il affirme dans un entretien au « Everton Show » qu’il faut toujours travailler dur en professionnel.
C’est dire que l’équipe nationale du Sénégal peut compter sur le jeune prodige pour ses prochaines confrontations.

Un jeune gambien se noie sous les rires des passants à Venise…Personne ne le sauve

italie-venise

Un jeune Gambien s’est jeté dans le Grand Canal de Venise dimanche 22 janvier, très certainement dans l’intention de se suicider. Depuis les bateaux de transport en commun sur l’eau, plusieurs personnes ont sorti leur téléphone pour filmer, pendant que d’autres insultaient le jeune homme mourant… Mais personne n’a sauté pour le secourir.

Les terribles images de la noyade du jeune homme ont été publiées sur les réseaux sociaux, suscitant la polémique. On voit un homme, dans le Grand Canal de Venise, gardant difficilement la tête hors de l’eau. Des centaines de personnes assistent au drame, certaines le filment. Dans l’une des vidéos, une personne se met à crier en italien : « Afrique ! Afrique ! », puis : « Lancez-lui des gilets de sauvetage ! » Deux bouées sont lancées à l’eau, l’homme essaie visiblement de s’en approcher, mais ne les attrape pas. Il n’est pas possible de savoir si cette réaction était volontaire de la part du jeune homme, dont la presse assure qu’il tentait de se suicider.

La rédaction des Observateurs de France 24 a décidé de ne pas publier ces vidéos, en raison de leur caractère dégradant pour la victime. Nous ne publions que des captures d’écran.

« Laissez-le mourir »

Depuis les bateaux, les insultes fusent : « c’est une merde », « allez, rentre chez toi », « laissez-le mourir ! », « il est stupide, il veut mourir ».

Une deuxième vidéo, filmée d’un autre angle, a enregistré les discussions entre les touristes présents sur un bateau pendant la noyade. Quelques-uns assurent qu’ils veulent aller à l’eau, d’autres les en empêchent, affirmant que c’est trop dangereux.

Au final, à l’arrivée des secours sur place quelques instants plus tard, l’homme était déjà décédé.

Selon la presse italienne, il s’appelait Pateh Sabally et était âgé de 22 ans. Originaire de Gambie, il avait fui son pays pour rejoindre l’Italie, où il bénéficiait depuis deux ans d’un titre de réfugié. Il est arrivé à Venise en provenance de Milan dimanche.

Une enquête ouverte

« Je ne veux pas accuser qui que ce soit, mais peut-être que quelque chose de plus aurait pu être fait pour le sauver », a affirmé Dino Basso, le directeur local de la Société nationale de sauvetage, au journal Corriere del Veneto. Selon lui, dans cette eau qui était à cinq degrés, il ne sert à rien de jeter une bouée à quelqu’un qui sera paralysé par la température et aura du mal à la prendre, mais il vaut mieux essayer de saisir la personne et de la tirer hors de l’eau. Il ajoute également qu’un maître-nageur était sur le point de sauter, mais a été distrait par une femme qui criait depuis le bateau que le jeune homme faisait « semblant ». « Le temps de vérifier, [le réfugié] avait disparu », explique-t-il.

« Cela fait réfléchir. Ce n’est pas un naufrage en mer, mais une mort dans un canal, en face de centaines de personnes », écrit de son côté Francesa Zaccariotto, chargée des travaux publics à Venise, sur sa page Facebook. La procureure de Venise a ouvert une enquête pour déterminer d’éventuels manquements dans ce drame.

 

Dans les plans de Luc Nicolaï, Balla Gaye 2 sera-t-il sauvé d’une deuxième année blanche?

Balla Gaye 2

Dans sa livraison d’hier, le journal Sunu Lamb barrait à sa Une, « Luc Nicolaï lorgne l’affiche Balla Gaye 2/Gris Bordeaux ». Si le combat est ficelé, le « Lion de Guédiawaye » sera sauvé d’une seconde année blanche consécutive.
supporteurs de Balla Gaye 2 pourraient bientôt pousser un ouf de soulagement. Si le souhait de Luc Nicolaï, c’est-à-dire décrocher un combat pour Balla Gaye 2, s’exauçait, ce serait un nouveau départ pour leur idole. Le chef de file de l’école de lutte Balla Gaye vit des moments difficiles de sa carrière depuis quelques saisons avec deux revers consécutifs suivis d’une saison blanche. Il a perdu le titre de « roi des arènes »face à Bombardier, le 8 juin 2014 avant de concéder une deuxième défaite d’affilée face à Eumeu Sène le 5 avril 2015. Aussi Balla Gaye 2 avait-il décidé de ne pas descendre dans l’arène lors de la saison passée. Le lutteur de Guédiawaye avait mis tous les atouts de son côté lors de l’intersaison pour retrouver ses moyens à 100%. Lui dont le retour est très attendu, serait aujourd’hui prêt à en découdre avec Gris Bordeaux. Croisons les doigts pour que les négociations aboutissent pour le grand bonheur des férus de lutte.

Après l’échec des politiques, la classe religieuse sauve l’Ecole

9665929-15563961

Après l’escalade, c’est le dégel dans le secteur de l’Education. Et la partition des chefs religieux a été prépondérante. A Touba tout comme à Tivaouane, ce week end, les discours axés sur la levée du mot d’ordre et l’ouverture des négociations sincères avec le Gouvernement ont rythmé les entrevus.

Mamadou Lamine Dianté, leader du Grand cadre, à l’honneur dans la cité de Bamba, ne pouvait faire autrement qu’à inviter ses camarades à lever le mot d’ordre de grève et à rendre les notes, conformément aux sollicitations de la classe maraboutique.

“On aurait pu le faire avant d’arriver à Touba. Mais à partir de Touba, nous acceptons la demande formulée par le Khalife Sidy Moctar Mbacké, Khalife général des mourides. Nous demandons également aux camarades solennellement de restituer les notes, de participer aux conseils de classe”, souligne-t-il au sortir de l’audience avec le Saint homme.

Même “s’il y a encore du chemin à faire”, comme l’a indiqué M. Dianté, les syndicalistes, après “ce geste noble et cette hauteur de vue”, ont eu les félicitations  du Khalife Général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké. Qui, à en croire son porte-parole, Serigne Bass Abdoul Khadre, “est au courant de tout. Et il a tout le nécessaire pour trouver une solution définitive à la crise scolaire”.

En dernière instance, le Cusems, le Grand cadre et les religieux sont à l’écoute afin que des négociations sérieuses puissent s’ouvrir avec le Gouvernement.