Tag Archives: vole

Ismaila Madior Fall avoue que des responsables du « Macky »ont volé

La presse d’hier a repris une itw du ministre de la justice ismaila madior Sylla parue dans l’hebdomadaire Jeune Afrique dans laquelle il avoue explicitement que des responsables du camp présidentiel ont volé l’argent du contribuable et sont en train de payer…

Un aveu gravissime de la part du Garde des Sceaux

Affaire bébé volé : Moumy Diaw prend un mois ferme

content_image

L’affaire du bébé volé dans une clinique privée dans la cité religieuse de Touba vient de connaître son épilogue, ce jeudi, devant le tribunal des flagrants délits de Diourbel. L’accusée, Moumy Diaw, âgée de 30 ans, a reconnu les faits, non sans expliquer dans les moindres détails son modus operandi.

« Le jour des faits, j’étais allée à la clinique pour me faire consulter parce que je souffrais de maux de ventre. Aors que j’étais assise devant une des chambres, j’ai aperçu une dame qui dormait à poings fermés. Je jure que j’ignore toujours ce qui m’a poussée à aller enfiler la blouse d’une sage-femme et d’aller prendre le nouveau-né », a expliqué Moumy Diaw.

Dans sa narration des faits, Moumy a indiqué avoir déjà été mariée une première fois, avec son premier époux qui lui donnera trois enfants. Mais avec son actuel époux, Cheikh Touré, elle n’a pas encore eu d’enfant. Pour elle, c’est pour cela que sa coépouse et ses beaux-parents, s’acharnaient quotidiennement sur sa personne.

Quand son avocat, Me Khassimou Touré revient sur sa « bonne moralité », Moumy Diaw fond en larmes à la barre. Ses parents et proches laissent eux-aussi, couler des larmes, plongeant ainsi la salle dans une bien triste atmosphère.

Pour sa part, le procureur Moussa Gueye selon qui tous les éléments du dossier attestent de la culpabilité de l’accusée qui a elle-même avoué son crime, a requis deux ans dont six mois ferme contre Moumy Diaw.

Une peine trop sévère aux yeux de Me Khassimou Touré d’après qui Moumy Diaw est victime d’un lynchage médiatique avec la presse qui a fait de cette affaire ses choux gras. Me Touré a sollicité une extrême clémence du tribunal pour permettre à Moumy Diaw, abandonnée par son mari depuis que cette affaire a éclaté, de pouvoir se réinsérer dans la société.

Délibérant séance tenante, le Président Mbaye Diop a prononcé le verdict. C’est ainsi que Moumy Diaw a finalement écopé de deux ans dont un mois ferme. Signalons que la partie civile s’est désistée dans ce dossier.

Auteur: Gora KANE (Correspondant) – Seneweb.com – Seneweb.com

Sira 15 ans, subtilise les bijoux d’une valeur de 12 millions de sa Mamie

 

Elle n’a jusqu’ici vécu que 15 petites années : pour autant, elle raffole déjà de la belle vie. Toutes choses qui font qu’elle n’hésitait pas à voler les bijoux de sa grand-mère qu’elle liquide pour pouvoir arroser ses amis. Les deux receleurs auxquels elle avait l’habitude de vendre son butin ont été jugés hier.

Le parquet dans son réquisitoire a souligné que dans cette affaire « ce qui varie, c’est que s’il y’a eu remise, cela a été fait sous la contrainte ou la menace » Sira n’a pas été loquace à la barre. Mais ce qui est constant, c’est que c’ est sa grand-mère » a dit le procureur, qui a demandé la requalification des faits en recel.
Vox populi

Vélingara : Une guinéenne arrêtée avec un bébé gambien volé

Vélingara : Une guinéenne arrêtée avec un bébé gambien volé
 Mariama Diaby, âgée de 22 ans et originaire de la Guinée Conakry a été arrêtée à Vélingara avec un bébé volé en Gambie. Elle avait quitté son pays il y  a quelques semaines pour se rendre en Gambie en traversant le Sénégal.
Diaby s’est présentée à la dame Adja Sidibé, marchande de son état en lui proposant de l’aider à lui tenir son bébé alors que cette dernière était en plein travail. C’est sur cette entrefaite qu’elle a disparu.
Arrêtée vers 17 heures elle a reconnu les faits informe « enquete ». Le bébé a été confié aux autorités gambiennes

La South African Airways interdit les Samsung Galaxy Note 7 sur tous ses vols

content_image
La South African Airways (SAA) a annoncé mercredi une interdiction du smartphone Samsung Galaxy Note 7 à cause d’un certain nombre d’incidents liés à une défaillance de la batterie, qui entraîne une surchauffe et provoque des incendies et des explosions.

Les passagers munis de smartphones Samsung Galaxy Note 7 ne pourront pas embarquer à bord des vols de la SAA, a informé la compagnie aérienne dans un communiqué.

La décision a été prise par mesure de sécurité suite à une directive de l’Association internationale des transports aériens (AITA), a expliqué le porte-parole de la SAA, Tlali Tlali.

« En tant que transporteur soucieux de la sécurité, priorité numéro un en termes d’opérations, nous devions rappeler que pour garantir des voyages sûrs à nos passagers, nous devions prendre la bonne décision. Et cette décision est que l’appareil doit être interdit sur tous nos vols et cela correspond également à la décision prise par l’AITA », a expliqué M. Tlali.

La SAA a expliqué qu’à cause d’une vague d’incidents concernant des explosions de la batterie ou des incendies sur certains appareils Samsung Galaxy Note 7, autoriser l’appareil à bord de l’avion représente une menace pour les passagers et la sécurité des vols.

D’après la compagnie aérienne, le téléphone utilise une batterie dont le risque d’explosion ou d’incendie est élevé.

La plupart des compagnies aériennes mondiales ont interdit le Samsung Galaxy Note 7 depuis le mois de septembre, après des dizaines de cas d’explosions ou d’incendies des batteries. Samsung a d’ailleurs rappelé ses smartphones.

Au niveau mondial, la compagnie sud-coréenne a vendu environ 2,5 millions d’unités de Note 7 depuis le lancement officiel de l’appareil en août dernier.

Xinhua News

Véhicules volés : Le Fbi enquête au Sénégal

content_image

La police fédérale américaine est au Sénégal pour traquer de gros bonnets impliqués dans le recel de véhicules de luxes volés aux Etats-Unis, informe “La Tribune”.

Selon le journal, l’enquête du Fbi fait suite à l’arrestation aux Usa d’un ressortissant Guinéen impliqué dans le vol d’une centaine de véhicules de luxe, dont la majorité a été acheminée au Sénégal.

Selon “La Tribune”, avant de débarquer au Sénégal, le Fbi a actionné la Division de leur police spécialisé dans le crime organisé qui est le pendant de la Division des investigations criminelles (Dic) au Sénégal. La Douane du pays de l’oncle Sam et le Procureur de New York ont également participé aux enquêtes relatives à cette série de vols de véhicules de luxe.

Le Guinéen, à la tête du réseau, est incarcéré aux Etats-Unis et sera jugé au courant du mois de septembre. Il risque une peine supérieure à 10 ans de prison.

Seneweb

Il vole 14 millions au Khalife des mourides

khalife-mourides

Chambellan du Khalifa des mourides, Cheikh Bakhoum est accusé d’avoir volé 14 millions au domicile du guide de Touba. Selon Le Quotidien qui donne l’information dans son édition de ce mercredi, il aurait réussi à mettre la main sur une clé de la chambre forte de la maison pour commettre son forfait.

En deux temps. La première fois, le mis en cause aurait pris 4 millions avec lesquels il aurait retapé la maison de son père, acheté des meubles, pris une deuxième épouse et acquis une moto. La deuxième, il aurait fait main basse sur 10 millions.

D’après le journal il a été pris la main dans le sac par Cheikh Gadiaga alors qu’il tentait un troisième coup. Interpellé par les gendarmes de Touba, Cheikh Bakhoum aurait, selon Le Quotidien, reconnu les faits et demandé la clémence de la famille du Khalife. Qui, rapporte le journal, a refusé d’accorder son pardon mettant en avant la sécurité de la maison du guide des mourides. Le voleur présumé sera jugé vendredi prochain par le tribunal de grande instance de Diourbel.

 

 seneweb

Il vole 5 millions à son oncle pour rejoindre son fiancé homosexuel en Belgique

Condamné à 6 mois de prison avec sursis pour abus de confiance, Mamadou Mbengue avait soutiré les 5 millions de son oncle pour rejoindre son fiancé homosexuel en Belgique. Comptable dans une société de la place, il a volé son oncle, qui est aussi son employeur pour rallier la Belgique afin de rejoindre son fiancé homosexuel. Mais, il n’a pu prendre l’avion, d’autant que son oncle a découvert son jeu et mis la main sur lui.

« J’ai utilisé cet argent pour louer un appartement à la cité Keur Gorgui, confectionner un passeport, acheter de la nourriture. Par ailleurs, j’ai eu l’idée de me rendre en Belgique pour rejoindre mon fiancé homosexuel du nom de jean, avec qui je sors depuis plus de 2 ans à la suite de mes fréquentations dans les boîtes (de nuit : NDLR) », a avoué le mis en cause, à la barre.