A quelques jours des examens de l’entrée en sixième et du CEFE,les révisions s’intensifient.

Quelques centaines de milliers de candidats vont se plancher sur les épreuves du CFEE  et de l’entrée en sixième le mardi 21 Juin 2017.

A l’école du point E, les potaches  affichent la confiance.Les enseignants les boostent à se concentrer davantage pour une bonne attaque des épreuves.Monsieur Ndoye, maitre de CM2 à l’école du point E déclare avoir épuisé son programme mème si ça a été laborieux.Il annonce  qu’avec le système curriculaire ,les techniques de transmission du savoir sont devenues plus difficiles et les emplois du temps très chargés.Du coup,il faut déployer  beaucoup d’efforts pour arriver à épuiser son programme à temps  et engager  les révisions pour mettre  les candidats dans une situation de confiance et de tranquillité le jour de l’examen.

Les élèves déclarent être prêts pour faire face aux épreuves qui leur seront soumises.Ndéye Awa Fall  élève en classe de CM2 souhaite mettre l’accent sur la révision des mathématiques.Pour elle,cette discipline constitue son seul obstacle contrairement à  Astou qui oriente ses révisions sur le français et les leçons.Mamadou Moustapha Mbaye exprime un besoin de revoir toutes les leçons pour être à jour.

A l’école Mass Massaer Niane ,le climat est purement scolaire.Ici les compositions du troisième trimestre se déroulent normalement.Les enfants se concentrent sur les épreuves sous une forte surveillance de leur maitre.Ils sont à leur deuxième jour d’examen.Les deux classes de Cm2 ne sont pas engagées dans ses épreuves.En lieu et place, des révisions.Madame Fall,la patronne de la classe du CM2A affiche un sourire qui traduit une confiance .J’ai fini mon programme depuis mi-Mai . Et depuis lors ,je ne fais que des révisions déclare t-elle. Elle ajoute que la difficulté principale des enfants réside autour des mathématique et du coup, elle met l’accent sur cette discipline pour rassurer ses protégés.

Le directeur d’école annonce avoir pris toutes les dispositions utiles pour permettre à ses candidats d’être dans de bonnes conditions d’examen.Les dossiers ont été déposés à temps,le centre d’examen  identifié et les numéros déjà disponibles.Il passe souvent dans les classes de CM2 pour donner des conseils à ses candidats.

Il ne nous reste qu’à leur souhaiter bonne chance.

Khalil Ibrahima Ndiaye

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *