« Atteindre l’autosuffisance en riz en 2017 ne sera pas possible », selon les riziculteurs

http://xibaaru.com/wp-content/uploads/2015/08/rizi%C3%A8re-champ.jpg

Un gap énorme entre les chiffres annoncés par le président Macky Sall et la réalité sur les sites de production de riz local. L’autosuffisance en riz, prévue pour 2017, n’est pas tout à fait acquise selon les producteurs de riz dans la Vallée du fleuve Sénégal. Sud Quotidien, qui s’intéresse à ce sujet, a recueilli les avis des producteurs. Parmi eux, Yatma Ndiaye, responsable commercial de la société Coumba Nor Thiam (CNT), basée à Thiagar dans la commune de Ronkh (département de Dagana).

A l’en croire, il sera difficile voire impossible d’atteindre les 1000.000 de tonnes de riz annoncés par Macky Sall pour 2017. «Si les problèmes existants ne sont pas réglés, atteindre ces objectifs pour l’autosuffisance en riz sera très difficile», prévient le producteur. Non sans faire remarquer qu’ «Il n’y a présentement plus de riz dans la vallée du fleuve Sénégal. Si le président parle d’une production d’un million de tonnes en 2017 alors que c’est seulement 350.000 tonnes qui ont été produits, il y a un gap énorme. En réalité, il n’y a pas assez de riz de la vallée pour satisfaire la demande», explique-t-il.

Un avis partagé par un autre producteur, qui soulève quelques inquiétudes dans les colonnes du journal. «Nous n’avons pas de moyens, pas assez de matériels pour pouvoir relever ce défi. Notre président est trop ambitieux en fixant l’atteinte de l’autosuffisance en 2017. On comprend sa détermination à vouloir atteindre cet objectif, mais c’est une utopie. Les moyens ne sont pas réunis», rectifie-t-il.

Yatma Ndiaye de prodiguer des solutions aux autorités et demande une meilleure implication de la Saed et de l’Isra. «Nous rencontrons beaucoup de difficultés, surtout durant l’hivernage. Les solutions doivent émaner de la Société d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta (SAED) mais nous n’avons encore rien vu. Là où tu peux obtenir 110 à 120 sacs à l’hectare en contre saison, c’est difficilement que tu puisses obtenir même 60 sacs à l’hectare durant l’hivernage»

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *