Augustin Senghor, Président de la fédération sénégalaise de football : « Les lions ont toujours un œil et une oreille sur leur pays »


Dans leur fief de Bongoville, les lions du Sénégal suivent avec attention, ce qui se dit du côté de leur pays natal. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le Président de la fédération de football, Augustin Senghor qui rendait une visite aux journalistes de l’ANPS. Il a insisté sur cette dynamique unitaire vis-à-vis d’eux tout en exhortant la presse à être une sentinelle de vérité.
« Que ce soit moi même, le ministre, on a insisté sur cette dynamique unitaire  à mettre en place par tous les sénégalais autour de leur équipe nationale, c’est l’occasion de remercier tout le monde, des joueurs qui sont loin qui compétissent ont toujours un œil sur leur pays et sont en contacts avec leurs familles, ils sont dans les réseaux sociaux et le baromètre de leur moral laisse une grande part à ce que disent les sénégalais sur eux. Sur cette CAN on a senti l’opinion derrière leur équipe, ils ont fermé les yeux sur ce qui ne marchait pas et nous espérons que cela va continuer jusqu’au bout » a dit le maire de Gorée. Il a ajouté par ailleurs que la presse aussi patriote qu’elle puisse être doit rester une presse, « rester une sentinelle de la vérité ».
« Elle doit être la comme garante dune information vraie à l’égard de l’opinion et personnellement j’ai toujours été fier de voir que notre presse ne se laisse pas embrigader dans certaines situations » a-t-il dit.
« Notre vœu c’est d’arriver le soir du 5 en disant que tous les sénégalais ont réussi leurs missions » conclura Senghor.
A sa suite le Directeur Technique national,  Mayacine Mar a donné un aperçu de la préparation des quarts de finale. Il a assuré que la DTN a commis des superviseurs. Ce qui fait qu’elle a pratiquement toute les informations.
« Nous sommes en train de travailler aussi sur la vidéo et nous nous préparons en direction de ce match la ».
« Nous sommes prêts pour le match contre le Cameroun » a-t-il laissé entendre pour finir…

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *