Australie : Une femme transgenre violée plus de 2.000 fois en prison

content_image

Mary, un prénom d’emprunt, a connu un cauchemar dans une prison de Brisbane (Australie) dans les années 90. Incarcérée pendant quatre ans pour le vol d’une voiture, elle a été violée, selon ses propres dires, « plus de 2.000 fois ». Flashbacks Aujourd’hui, Mary brise le silence afin de dénoncer les abus sexuels en prison.

Elle a encore des flashbacks terribles de cette période. Elle n’était pas une prisonnière comme les autres. L’information se propage à une vitesse folle dans la prison: Mary est une femme transgenre. Le début de son calvaire… « L’enfer sur terre » « Très rapidement, la majorité des prisonniers me proposaient de me protéger contre un rapport sexuel.

Ils essayaient de me manipuler et de menacer pour parvenir à leurs fins. Si vous avez une relation sexuelle avec un prisonnier, vous devenez rapidement une cible pour les autres détenus. Je ne pouvais rien faire pour me défendre. C’est comme un viol. Ce fut l’enfer sur terre », rembobine Mary, toujours sous le choc, dans le Daily Mail.

7 sur7

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *