Avec les ponctions exorbitantes des salaires, les enseignants de kaolack dans la désolation

ecole primaire

Très surpris, beaucoup de fonctionnaires enseignants l’ont été dans les banques ce matin et après que les salaires aient été viré depuis hier lundi soir par les finances.

En effet, ce matin dans les différentes structures bancaires de la place à Kaolack, c’est avec une mine très triste de deuil que beaucoup sont ressortis du GAB ou du guichet avec des miettes. Certains ont pu témoigner n’avoir même pas 30.000 francs après que l’État ait coupé les ponctions et que la banque aussi ait prit ses avoirs en termes de prets et autres agios ou taxes.

Il faut noter des ponctions exorbitantes car nombreux sont ceux qui nous ont dit avoir été ponctionné entre 90.000 francs et 180.000 francs c’est selon et meme si d’autres ont pu etre ponctionné à hauteur d’un peu moins de 50.000 francs. Le moins que l’on puisse dire c’est que avec ce ramadan qui arrive pour bientot, nombreux sont ceux qui ne pourront pas offrir le sukeurou koor et quant aux nombreux engagements familiaux et sociaux ce sera le nid sans nul doute de problemes imesurables dans les couples et familles.

Le regime de Macky Sall dans cette guerre contre les enseignants a encore frappé et frappé tres lourdement et maintenant il reste à connaitre la riposte de ces Messieurs de la craie qui ne se laisseront certainement pas faire et que les jours à venir risquent d’être très mouvementés sur cet espace scolaire.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *