Barack Obama remercie Macky Sall pour le colis de Guantanamo

Prisonniers de Guantanamo : Barack Obama remercie Macky Sall dans sa contribution pour la fermeture de la prison

Barack Obama a remercié Macky  Sall qui a accueilli deux prisonniers de Guantanamo à Dakar.  « Je remercie le Président Macky Sall pour  contribution aux efforts que je mène en vue de la fermeture de Guantanamo, en acceptant d’accueillir deux ex-détenus dans votre pays, au début de ce mois .

Votre généreux soutien reflète la vieille et solide amitié qui existe entre le Sénégal et les Etats-Unis d’Amérique, et démontre notre engagement à poursuivre la lutte contre le terrorisme, dans le respect de l’Etat de Droit, et des valeurs que nous partageons », ajoute le Président américain.
Le Chef d’Etat américain a aussi remercié son homologue sénégalais « de son leadership en tant que Président en exercice de la CEDEAO ». « A travers l’Afrique de l’Ouest, aujourd’hui les peuples votent pour la démocratie et la reddition des comptes, et la CEDEAO a joué un rôle important, en appuyant l’organisation d’élections paisibles et crédibles », lit-on dans la lettre.

«Dans le même temps, l’Afrique de l’Ouest fait face à une menace terroriste persistante et évolutive, les attaques récentes de cibles proches ou éloignées de vos capitales en constituant une preuve. Aujourd’hui, le moment est venu pour un leadership fort basé sur des principes pour consolider ces avancées démocratiques, et pour mobiliser les pays de la sous-région, afin de relever les défis auxquels nous sommes tous confrontés », note Obama.

Pour finir, le Président Américain s’est dit optimiste quant aux progrès soutenus en train d’être réalisés en Afrique de l’Ouest, et reconnaissant pour l’amitié indéfectible, ainsi que le leadership dans la Région de Macky Sall.
«  Dans l’attente d’élargir notre partenariat sur des priorités internationales y compris dans le cadre du mandat du Sénégal au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies, je Vous prie d’agréer l’expression de mes meilleurs sentiments », conclura le président américain…

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *