Cheikh Béthio se range : Plus de njél et plus de sabar chez les Thiantas

Cheikh Bethio Thioune a révolutionné le monde de ses talibés « ’Thiantacounes »’ (ses fidèles), il a pris hier, deux décisions fondamentales, ce vendredi dernier, avant de s’envoler pour Paris.
La première mesure, selon le quotidien Le Populaire sonne le « bannissement du port du ndjël (pendentif à l’effigie de Cheikh Bethio. Deuxième mesure : “’Interdiction formelle de battre le tam-tam, à l’occasion des ‘’thiant’’ [manifestations religieuses].

Deux mesures inédites et progressistes, d’une part, pour des soucis de sécurité et d’autre part, par la volonté d’extirper du culte l’accessoire pour se consacrer à l’essentiel.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *