Fada entendu par la Sûreté Urbaine pour faux et usage de faux 

fada

C’est une plainte déposée par le Parti démocratique sénégalais qui vise le président du Conseil départemental de Kébémer.

 

Modou Diagne Fada a été auditionné hier par la Sûreté urbaine. Il a été entendu dans le cadre d’une plainte déposée par le Pds. Il est reproché à Modou Diagne Fada, d’avoir déposé une fausse liste à l’Assemblée nationale et d’avoir « usurpé » le titre de Président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates. Cette plainte a été déposée sur la table du procureur de la République. Mais ce dernier avait par la suite envoyé un soit-transmis au commissaire de la Sûreté urbaine, El Hadji Cheikh Dramé, pour enquête.

Des sources proches du dossier, renseignent qu’Oumar Sarr et Aïda Mbodji, auteurs de la plainte ont été entendus depuis longtemps. L’audition du président du Conseil départemental de Kébémer, a été faite sur procès-verbal. Elle avait duré trois heures de temps, de 17h à 20h. Le mis en cause a reconnu avoir déposé la liste visée. Mais il a nié les chefs d’accusations qui pèsent sur lui, à savoir, le faux et usage de faux et l’usurpation de titre. Il soutient avoir reconduit la liste de 2012.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *