Filouterie d’hôtel : Mya a accepté un arrangement pour éviter la prison

Mya
 
 
Comme annoncé par Le Populaire, l’actrice Mya était à nouveau au commissariat des Parcelles assainies. Accompagnée de sa sœur et de son avocat,  elle a trouvé un arrangement avec le gérant de l’auberge à qui elle doit près d’un demi-million de FCFA.
 

Suite et fin de l’affaire Mya. L’actrice de Un Café avec… était encore au commissariat des Parcelles Assainies dans le cadre de l’affaire qui l’oppose au gérant d’une auberge sise à Nord-Foire. Flanquée de sa sœur et de son avocat, l’actrice et celui à qui elle doit la bagatelle de 400 000 francs FCFA ont trouvé un accord pour ne pas dire qu’il a été convenu que Mya règle tout simplement l’ardoise. Ce qui fait qu’elle a échappé à un déferrement certain.

Arrêtée vendredi dernier, Mya a été placée en garde à vue avant de voir l’étau se desserrer aux alentours de 02 heures du matin. Le Populaire croit savoir que l’actrice a été tirée d’affaires par une haute autorité de la justice qui a intercédé en sa faveur auprès du commissaire des Parcelles assainies. Dans un enregistrement audio publié par des sites people, Seynabou Diop alias Mya dément avoir connu un tel sort.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *