Gambie: L’exode gambien reprend dans le sens inverse

GAMBIE: Suite au départ de Jammeh, l'exode gambien reprend dans le sens inverse

Dès que l’information sur le départ de Jammeh a été confirmée, la gare « Baux Maraîchers » a été prise d’assaut par des citoyens gambiens qui veulent retourner dans leur pays. « Nous n’avons jamais vu autant de gens partir pour la Gambie en même temps », confirme un convoyeur qui supervise des véhicules « 7 places » et des minibus.
Au poste-frontière de Karang, on a comptabilisé près de 4497 Gambiens qui sont déjà rentrés dans leur pays. Dans cette partie sénégalaise de la frontière, un foule de personnes portant des sacs à dos se dirigent vers la Gambie.
Au plus fort de la crise entre le Président Jammeh et la CEDEAO, beaucoup de Gambiens avaient préféré ne pas assister à la date fatidique du 19 janvier, le terme du mandat au-delà duquel l’organisme ouest-africain avait promis d’installer Adama Barrow, par tous les moyens nécessaires.
Jusqu’à samedi dernier, alors que Yahya Jammeh n’avait pas encore quitté le pays, près de 15 mille personnes s’étaient regroupés autour des localités de Sokone, Toubacouta, Fandi Coly ou encore Karang. Plusieurs centaines de personnes avaient été reçues dans les centres d’accueil de la Croix-Rouge.
C’est ainsi que 881 personnes avaient été acheminées dans 14 bus jusqu’à Hamdalaye et 44 bus déployés par la Croix-Rouge et l’Etat gambien pour 3616 personnes. Ce qui portait le total à 4497 personnes qui avaient décidé de rejoindre leur patrie. Aujourd’hui, on devrait voir le gros de la troupe rejoindre son pays, espère la Croix-Rouge.
source: enquête

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *