Guest édito : Bravo à Me El Hadj Diouf !

Bravo à Me Elhadji Diouf qui nous a, en plus des révélations faites, rapporté la preuve de ses accusations concernant la gestion de l’assemblée nationale. Le député a brandi une facture d’entretien de son véhicule de fonction qui fait froid au dos.

Elle est exorbitante et inadmissible. Ceux qui l’invitaient à prouver la surfacturation dont il a fait état , notamment la questure de l’hémicycle, ont maintenant toute l’attention des Sénégalais qui attendent impatiemment leur version des faits. Ces sénégalais qui se décarcassent, nuit et jour, qui se serrent la ceinture, pour faire face à la cherté de la vie afin d’assurer l’essentiel à leurs familles, auront du mal à avaler cette pilule qui s’avèrera sans doute trop amère .  Surtout que l’on nous avait promis rupture, bonne gouvernance, gestion sobre et vertueuse entre autres. Le parquet aussi se retrouve avec du grain à moudre, si l’on sait que la surfacturation est un délit.

Son auto-saisine est aussi attendue. Quand au député dénonciateur , il devra lui expliquer au peuple pourquoi avoir attendu tout ce temps pour lui faire part de ces supposées malversations puisque la facture qu’il a exhibée date de mai 2016. Du coup, elle lui fait perdre tout le mérite que devrait gagner à l’occasion un député du peuple.

Fatou Thiam Ngom

Journaliste à Rewmi fm

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *