Guest édito : Le « Mackiavellisme » en Marche !

Comme à leurs habitudes, les politiques ont tenté de cacher leur jeu. Comme le chat et la souris, chaque partie( le pouvoir et l’opposition) essaie de se montrer plus intelligente. Mais pour le cas des prochaines législatives, Macky Sall remporte la palme pour le moment. L’on se rappelle de l’annonce faite par son conseiller juridique Ismaila Madior Fall indiquant que le chef de l’opposition sera désigné en fonction des résultats des élections législatives.

L’on avait automatiquement soupçonné une volonté de casser la dynamique d’unité de l’opposition qui avait annoncé déjà sa grande coalition. Et les faits nous donne raison car même s’ils ne le disent pas, les différents leaders pensent à ce statut qui placerait légitimement celui qui l’incarne, en face du président de la république à la prochaine présidentielle.

Donc derrière le Tassaro de Manko il faut aussi voir la main de Macky. Le retour du pape du Sopi qui a été le premier préssenti pour ce statut , consolide cette thèse. Wade étant la seule constante au Pds, qui s’autoproclame par ailleurs principal parti de l’opposition. En démolissant la bâtisse de ses adversaires, l’apériste en chef écarte le danger de la cohabitation agitée par ces derniers et dont la probabilité dépendait forcément de la grande coalition. Fera-t-il encore preuve d’astucieux pour faire face aux futures résistants a l’issue des prochaines joutes et remporter ainsi la guerre? L’avenir nous le dira. Mais pour l’instant , il a clairement remporté la première bataille. Sacré Macky!

Fatou Thiam Ngom

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *