Halte à l’acharnement contre Aida Mbodj – Par Alioune Badara Fall

HALTE A L’ACHARNEMENT CONTRE AIDA MBODJ !!!!!!

http://www.senenews.com/wp-content/uploads/2011/12/aida-mbodji.jpg

Depuis l’avènement du Président Macky Sall, la Présidente Aida Mbodj est visée par une montagne de complot et de calomnie avec en son cœur une cabale de plusieurs ministres, députés et Directeur Généraux.

Il est a noté que depuis son arrivée à la tête du pouvoir Macky Sall cherche à débaucher Madame Aida Mbodj, devant le niet catégorique de cette dernière, il cherche à l’anéantir.

Elle a été cible d’un dénigrement personnel.

La vraie raison est simplement son engagement et sa détermination à faire face à ce régime, sans nul doute elle est la principale opposante de ce régime ces quatre dernières années, elle draine de la foule et fait peur au régime de Macky Sall.

Pour rappel lors des derniers élections locales, la coalition au pouvoir avait mobilisé plusieurs ministres, ministre d’Etat et députés mais n’empêche elle les a tous laminés sans appel.

Croyant qu’il n’avait pas mis assez de force Macky a Multiplié les nominations dans le Département de Bambey et pire même  pour diminuer sa force il a volé son poste de présidente de groupe parlementaire n’empêche  lors des derniers consultations référendaires la chute était plus lourde.

Le référendum est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, constatant que Bambey est un terrain acquis, place maintenant aux pratiques qui sont dignes d’un autre temps et qui n’aident pas à faire avancer la démocratie et l’Etat de droit, ils ont tout simplement arraché le poste de Présidente de conseil Départemental qui était légalement acquis par élections. C’est le comble, quel ignominie, elle est la première femme à avoir occupé ce poste, rien que pour l’histoire, pour l’honneur de la femme et pour le respect de la volonté des Baùbeyois, Diouf Sarr devait avoir de la retenue et le sens de la responsabilité.

Ce n’est pas la fin du feuilleton, pour ruiner complétement la Lionne, ils ont commencé à fouiller ces affaires, après avoir cherché partout, ici et ailleurs, au Sénégal et à l’international, ils n’ont absolument rien trouvé. Place maintenant aux accusations et aux mensonges, croyant que c’est Bambey FM qui est l’artisan de leur désamour avec les baols baols, le mini ministre de l’intérieur se jete dans le sabar pour jouer sa partition en réclamant la fermeture de la chaine préférée des Bambeyois, quelle honte.

Cependant cette affaire ne doit plus être une affaire de parti ou de personnes, toutes les personnes qui sont épris de justice devront se lever pour que cesse cet acharnement sur la Personne de la Présidente Aida Mbodj.

En premier lieu cette lutte doit étre celle des femmes juristes et toutes les associations de défenses des droits des femmes, leur silence est coupable ;

En second lieu les associations de défense des droits de l’homme ont aussi leurs rôles à jouer car il s’agit ici de la défense de l’intégrité morale d’un honnête citoyen.

Et enfin le PDS doit réclamer l’arrêt immédiat de cet acharnement quitte même à rompre le dialogue car je considère qu’on ne peut pas dialoguer et continuer à recevoir des coups bas.

TROP C’EST TROP

ALIOUNE BADARA FALL

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *