Investiture de Wade – Pape Samba Mboup : « C’est un aveu d’échec !»

content_image
En conférence de presse ce mercredi pour présenter les membres de leur liste, la coalition “Mbolo wa and deggo eggali” (Wade), dirigée par Farba Senghor, est monté au créneau pour dénoncer le come-back «insensé» de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, investi tête de liste nationale de la “Coalition Gagnante Wattù Senegaal”.

«Je suis malheureux. Je pense des fois que c’est un rêve. Quelques fois, j’ai envie de me réveiller pour découvrir que ce n’est pas une réalité. A son âge, 92 ans (sic), il a fait ce qu’il devait faire. Il a travaillé pour ce pays. Il a apporté des changements pour ce pays que tout le monde voit tous les jours. On ne peut pas se lever du matin au soir sans penser à Abdoulaye Wade. Son souvenir est dans la tête de tous les Sénégalais», déclare Pape Samba Mboup, ancien chef de cabinet du Président Wade.’

«Le fait de le mettre au devant de la scène participe à écorner son image. J’ai un pincement au cœur. De toutes les façons, il ne mérite pas cela. C’est un aveu d’échec pour ces gens-là qui l’ont mis devant. Ils ne peuvent rien faire sans Abdoulaye Wade. C’est la raison pour laquelle ils sont allés chercher un vieillard pour le mettre devant alors que leurs pères et grand-pères sont à la maison, chouchoutés, entourés, cajolés», regrette Pape Samba Mboup.

Pape Samba Mboup de conclure que la faute incombe principalement à son fils, Karim Wade. «Moi Pape Samba Mboup, je ne vais pas courir derrière Abdoulaye Wade jusqu’à avoir la barbe blanche et courir, à nouveau, derrière son fils, Karim Wade, ça jamais. Je ne le ferai pas. Même si je suis convaincu de mon wadisme», jure-t-il.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *