Jammeh parti, voici les priorités d’Adama Barrow

1Barrow

Adama Barrow : “Nous ne sommes pas affamés de pouvoir”

Dans une interview avec Clarisse Fortuné de BBC Afrique, le nouveau président gambien évoque les priorités de son gouvernement, le sort qu’il va réserver à la NIA, la redoutable agence de renseignement de Yahya Jammeh, mais aussi ses relations avec le Sénégal, un pays voisin de la Gambie. Adama Barrow, à Dakar depuis plusieurs jours, parle aussi des violations présumées des droits de l’homme par le régime de M. Jammeh, du sort des réfugés gambiens …et de son club de football préféré.

M. le président, la nuit dernière, après plusieurs jours de négociations, Yayah Jammeh a enfin accepté de céder le pouvoir. Qu’est-ce qui l’a surtout poussé à prendre cette décision ?

Ils (les dirigeants de la Cédéao) vont bientôt envoyer un communiqué là-dessus. Je n’ai pas encore vu le communiqué en question. Donc je ne peux pas me prononcer là-dessus.

Quand est-ce que vous allez retourner à Banjul ?

Je vais y retourner dans les plus brefs délais. Je ne peux pas programmer mon retour dans la mesure où nous sommes en consultation avec la Cédéao. La force étrangère (les soldats envoyés en Gambie par la Cédéao, Ndlr) est sur le terrain (en Gambie, Ndlr). La CEDEAO me communiquera lorsque je pourrai retourner en toute sécurité au pays

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *