«Je ne soutiendrai jamais un mouvement indépendantiste au Sénégal»

content_image
Les personnes qui s’activent dans la rébellion casamançaise devront se chercher un nouveau parrain au lendemain du départ de Jammeh du pouvoir. Les rebelles de Casamance ne pourront certainement pas compter le nouveau président gambien Adama Barrow qui écarte tout soutien à un mouvement indépendantiste.

« Pour ce qui est de la Casamance, le Sénégal et la Gambie sont deux États frères. Et je ne soutiendrai jamais un mouvement indépendantiste au Sénégal », promet le nouvel homme fort de Banjul.

Adama Barrow a également donné des assurances quant à la construction d’un pont pour la traversée de la Gambie. Il reconnait « une vieille doléance des populations et un vieux projet de deux ans. Nous allons revoir le projet, avant une quelconque décision », précise-t-il toutefois, dans un entretien au groupe Futurs Médias.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *