La belle-fille d’Abdou Diouf impliquée dans l’histoire du mongolien kidnappé à Guédiawaye

L’histoire du fameux 4×4 de marque Toyota et de couleur grise continue de révéler ses secrets, dans le cadre de l’enquête préliminaire de la police de Guédiawaye sur l’affaire du mongolien.

 

La belle-fille d’Abdou Diouf impliquée dans l'histoire du mongolien kidnappé à Guédiawaye

D’après le journal Les Echos », la propriétaire du véhicule n’est personne d’autre que l’épouse de Pedro Diouf, fils de l’ex-chef de l’État du Sénégal, Abdou Diouf. Les 14 noix de cola (7 de couleur blanche et 7 autres de couleur rouge) et les 7 mètres de tissu blanc communément appelé percale ou linceul appartiennent aussi à la belle-fille du successeur du premier président de la République, Léopold Sédar Senghor.
Lorsque la bonne dame a été cuisinée par les flics enquêteurs, renseignent toujours nos informateurs, elle a confirmé sur toute la ligne être la propriétaire des noix de cola et des 7 mètres de percale. Elle explique son geste, selon toujours nos sources, par le souci de parer au plus pressé et surtout de se blinder contre le mauvais sort et les mauvaises langues, à l’occasion de la célébration d’une cérémonie de mariage dont elle indique avoir été choisie comme marraine.
La belle-fille de l’ancien Président Abdou Diouf a présenté aux policiers enquêteurs tous les documents administratifs afférents à la propriété et à la mise en circulation du véhicule en question. Elle a soutenu devant les flics être la patronne du chauffeur I. Fall alias Lamp Fall, qui, selon toujours nos interlocuteurs, a été chargé de donner les noix de cola et le tissu blanc en aumône à des gens, histoire pour sa patronne de se doter d’une carapace mystique contre les langues de vipère trop bien pendues pendant la cérémonie familiale. Le chauffeur I. Fall et son compagnon A.

Thiam, footballeur de l’équipe navétane Asc cité Xalé de la commune de Ndiarème Limamoulaye, ont été surpris dans une posture suspecte avec un garçon trisomique M. P. T, dit Pape Mongol, à bord dudit véhicule, dans la nuit du 2 au 3 janvier dernier, vers les coups de 02 heures du matin, à la plage Malibu située dans la commune de Golf Sud.

Interrogés, ils ont réfuté la thèse de sacrifice rituel ou de pratiques mystiques et parlent d’une simple partie de jeu avec le mongolien – qui est une vieille connaissance et un voisin. Les mis en cause ont été déférés malgré tout au parquet, lundi dernier, par la police de Guédiawaye pour tentative d’assassinat et charlatanisme, puis placés sous mandat de dépôt par le représentant du ministère public.

On signale que nos braves amis flics n’ont pas jugé utile de communiquer sur le standing social de la propriétaire du 4×4, préférant se limiter seulement aux indices concordants de culpabilité attestant les délits retenus contre les deux garçons âgés respectivement de 28 et 27 ans.

Les Echos

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *