La protection sociale est devenue une réalité grâce au PSE (DG)

http://www.lifixew.com/wp-content/uploads/2013/09/famille-senegalaise.jpg

La protection sociale, jadis considérée comme « utopique », est devenue une réalité grâce au Plan Sénégal émergent (PSE), notamment dans son pilier 2 qui donne une importance capitale au capital humain, a indiqué, mercredi à Mbour, le docteur Cheikh Ndiaye, directeur général de l’Action sociale.

« Je donne l’exemple de la carte d’égalités des chances qui est une tentative de réduction de la fracture sociale à travers un appui aux personnes les plus vulnérables, telles que les personnes handicapées », a-t-il déclaré.


Cheikh Ndiaye s’exprimait lors d’un atelier de revue des programmes 2015 de la Direction générale de l’Action sociale (DGAS).

Selon lui, « l’ambition de l’Etat est d’aider les personnes vulnérables à pouvoir entreprendre pour se prendre en charge, à bannir l’assistanat, à aller dans le sens de leur autonomisation (…) ».

Aujourd’hui 30.000 cartes d’égalité des chances sont enregistrées sur un objectif de 50.000 d’ici 2017, a indiqué Dr Ndiaye qui a rappelé l’instruction du président de la République d’accélérer la mise à disposition de ce sésame.


« Les lenteurs notées étaient liées au fait qu’il y avait des problèmes d’établissement de pièces d’état-civil dans beaucoup de régions du pays où les personnes handicapées n’étaient pas déclarées (…) », estimé Dr Ndiaye.


« Le Chef de l’Etat nous a aussi instruit d’inscrire tous les bénéficiaires des cartes d’égalité des chances
à la couverture médicale universelle (CMU) », a dit M. Ndiaye.

C’est dire, selon lui, que sa structure est bien en
phase avec la CMU et la Délégation générale pour la solidarité nationale pour rétablir dans leurs droits et leur dignité humaine les personnes handicapées et vulnérables.



ADE/PON

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *