L’appel des évêques du Sénégal à la classe politique

 

content_image

A quelques semaines de la tenue des législatives du 30 juillet prochain, les hommes politiques ont été invités à «mettre en avant l’intérêt de la nation, afin que la promotion du bien commun permette l’épanouissement de tous».

C’est ce que souhaite l’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, qui s’exprimait à l’occasion de la deuxième session ordinaire de l’année des évêques du Sénégal, tenue du 6 au 9 juin 2017 au foyer de charité du Cap des Biches de Rufisque.
Dans le quotidien EnQuete qui revient sur ce conclave, les évêques du Sénégal, par la voix de Benjamin Ndiaye, ont appelé à une campagne électorale apaisée, afin de préserver la stabilité et la paix du pays.
Ils ont par ailleurs demandé «la prise en charge effective de l’enseignement de la catéchèse dans les établissements publics, à travers une indemnité octroyée aux catéchismes et la mise à disposition de locaux, de telle sorte que les enfants chrétiens puissent suivre en toute liberté les cours de leur religion».

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *