Les éditions Papyrus publient quatre livres pour rendre hommage à Cheikh Anta Diop

cheikh anta

Les éditions Papyrus Afrique, engagées dans la promotion des langues africaines, ont annoncé à l’APS la parution de quatre livres, ce dimanche, à l’occasion de la célébration du 30e anniversaire de la mort du professeur Cheikh Anta Diop.

Il s’agit de « Njool-Céytu », un poème en wolof de l’ancien directeur d’école Libasse Diop, « Hiisawal », un traité de mathématiques en pulaar du doctorant Mouhamadou Sy, de l’Université Cergy-Pontoise (France), « Tranches de vie », un ouvrage posthume en français, du professeur El Hadj Amadou Ndoye, et « Yoonu tool », une nouvelle en wolof, du professeur de lettres Madièye Mbodj.

Restaurateur d’une conscience historique africaine, Cheikh Anta Diop, mort le 7 février 1986, à l’âge de 62 ans, a travaillé sur l’historicité des sociétés africaines, l’antériorité de l’Afrique, l’africanité de l’Egypte et d’autres sujets de recherche.

Les éditions Papyrus Afrique, qui ont participé au Salon de l’écrit et du livre en langues africaines, à Bamako, du 20 au 23 janvier, font partie des 14 maisons d’édition invitées par le ministère marocain de la Culture au Salon international du livre, à Casablanca (9-24 février).

Cette maison d’édition créée en 1996 publie notamment des ouvrages en langues africaines et se donne pour mission de « développer une littérature moderne en langues nationales ».

Elle a fait paraître au moins 130 livres rédigés dans des langues d’Afrique de l’Ouest et dispose d’ »un large lectorat, dans la sous-région et dans la diaspora, en Europe et aux Etats-Unis ».

Les éditions Papyrus Afrique publient aussi un mensuel d’informations générales, en wolof et en pulaar, Lasli/Njëlbéen.

La maison d’édition fondée et dirigée par Seydou Nourou Ndiaye est lauréate du Prix Alioune-Diop pour la promotion de l’édition en Afrique, en 2002.

Elle a aussi reçu le premier Prix national pour la promotion de l’édition au Sénégal, en 2005.

Seydou Nourou Ndiaye a été élevé au rang de Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres de la République du Sénégal, en 2003.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *