« Lettre ouverte à Mame Mbaye Niang et Moustapha Diakhaté », Par Yvon Mbaye

http://ledakarois.net/IMG/arton1316.jpg

CHERS GOUVERNANTS,

Un certain statut politique vous a noyé dans une boulimie du pouvoir, au point que tout ce que vous servez verbalement, soit aujourd’hui un summum d’ignominie jamais égalée.

Si vous épousiez un tant soi peu de respect au peuple sénégalais et surtout à la prestigieuse et riche histoire de notre pays, vous ne seriez pas à l’ordre du jour, dans tous les débats à Dakar. Et ceci, en mal. Vos récentes sorties médiatisées à l’endroit du président Abdoulaye Wade et de l’ancien ministre Karim Wade, vous ont malheureusement inscrits dans les pages « Guinness ».

A vous Mame Mbaye Niang, Ministre de la Jeunesse, nous demanderons d’emblée de balayer devant votre propre case. Vous qui critiquez et dénoncez violemment une certaine double nationalité de Maître Wade, pour confirmer, sans autre forme de procès, que ce dernier n’était pas un sénégalais  » bon teint ». Evidemment, vous avez certainement oublié de vous placer devant un miroir ou sous le soleil ardent de notre noire Afrique.

Nous rafraîchissons un peu votre errante imagination, nonobstant vos fonctions de jeune dirigeant du camp de l’actuel pouvoir : Abdoulaye Wade est né en 1926, à Kébémer du Sénégal; une naissance déclarée à l’état-civil de la Mairie de Saint- Louis, ancienne capitale de notre pays. Son père porte le nom de Mor Tolla Wade, et, sa mère, celui de Aîssata ( Aîda) Dabo, une Casamançaise incontestée. Quel être de notre terroir serait plus sénégalais que cet homme?

A vous, jeune ministre mal appris, mal morigéné et bien lourdaud, eu égard à votre verbe haut et à vos agissements grossiers et sans noblesse, nous demandons d’offrir, ne serait-ce que pour une transparence de la situation, à l’attention des sénégalais, les mêmes informations et renseignements inhérents à votre état-civil.

Ou plus clairement, Monsieur le Ministre, veuillez répondre aux trois (03) questions suivantes :
1) Où êtes-vous né ?
2)  Donnez la nationalité et les noms de vos parents?
3)  De combien de nationalités jouissez-vous ?
Et partant de telles informations, le citoyen sénégalais saura trancher.

HONORABLE DÉPUTE, MOUSTAPHA DIAKHATE
Vous venez, après avoir fait honte au Groupe Parlementaire que vous dirigez tristement, d’être encore signataire d’une adresse irréfléchie et d’un débit falot, à l’endroit du président Wade. En votre qualité de chef d’un groupe d’honorables représentants du peuple, vous voici, hélas, qualifié par les analystes, les observateurs et la presse confondue, d’être le président de Groupe Parlementaire le plus limité intellectuellement, et de surcroît, politiquement le plus insignifiant de l’histoire de notre illustre chambre.

Comment, M.Diakhaté, avez-vous osé pousser le bouchon si loin, afin de demander la suspension ou la suppression de tous les avantages et mérites, y compris les immunités présidentielles de Maître Abdoulaye Wade? Parce que, farfelu que vous demeurerez toute votre vie, vous soutenez mordicus, que Wade est un français. Quelle poisse dirigeante!

S’il vous plait, « HONORABLE » député, reprenez-vous pour l’histoire.

Tout en espérant que cette lettre ouverte vous aidera à mieux faire, à mieux dire et à mieux vous comporter, aux commandes de nos institutions étatiques,  veuillez croire, Messieurs Niang et Diakhaté, à l’expression de nos profonds sentiments.

Elhadj Yvon Mbaye
Journaliste-formateur
Tel : 77 179 19 38
E-mail :  olympress45@yahoo.fr

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *