L’opposant Solo Sandeng tué en prison, Ousseynou Dabo arrêté : Ce qui se passe réellement en Gambie

Ousseynou Dabo a dirigé la révolte de Sérékunda vers Banjul. Le leader de l’UDP serait actuellement arrêté. Nos confrères cherchent à confirmer l’information. Mais Internet est actuellement coupé en Gambie. L’armée a ouvert le feu. On parle de trois morts déjà. Les responsables d’organisations de défense des droits de l’homme suivent de près la situation.

Le bain de sang semble être inévitable en Gambie, selon Pressafrik. La mort en prison de l’opposant Solo Sandeng a mis en rogne une partie de la population. Des centaines de personnes sont sorties pour prendre la direction du Palais de la République. En face, les forces de l’ordre lourdement armées et prêtes à tout pour protéger le régime de Yaya Jammeh sont sur le qui-vive.
Un de nos confrères qui nous renseigne actuellement sur les développements de ce début de soulèvement parle d’une situation explosive. Parmi les Gambiens en route pour le Palais, certains sont armés nous apprend notre interlocuteur.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *