Macky, un AS de son Art! (Fatou Thiam Ngom)

Le président Macky Sall ne cesse de surprendre ceux qui le sous estimaient politiquement et ceux qui croyaient le connaître. Wade son ancien mentor qui s’apprête à venir l’affronter, doit aussi être stupéfait par son élève qui vient de briser les ails de ses alliés en direction des législatives. En plus de s’octroyer la part du lion, il reste de marbre face à leurs mécontentements.

Pis, il a minimisé leur capacité de nuisance soutenant que la situation colérique qui découle des choix des candidats à la députation , ne saurait empêché la coalition de gagner. le coordonnateur de la coalition présidentielle ne craint visiblement pas un vote sanction pourtant très probable. En cette déclaration, beaucoup voient une manière pour Macky de dire à ses vieux compagnons « votre temps est fini ».

Est ce le début de la fin pour Benno Bokk Yakaar?  Tout permet de le croire. En tout cas si un tel scénario venait à se produire , les plus grands perdants seraient Moustapha Niass et Ousmane Tanor Dieng, dont les partis ont éclaté sous l’effet de l’alliance avec Macky qualifiée légitimement par leurs partisans qui se sont rebellés, d’allégeance à l’apériste en chef.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *