Mamadou Dia (1911-2009) : Zoom sur un précurseur de la Nation sénégalaise

Mamadou Dia est né à Khombole (Sénégal). Instituteur, il entre en politique en 1946 en adhérant à la SFIO sénégalaise dirigée par Lamine Gueye, qu’il juge trop modéré.

Avec Senghor, il crée en 1948 le Bloc démocratique sénégalais.

De 1949 à 1955 Dia vient siéger à Paris comme sénateur du Sénégal, puis comme député en 1956. En 1958, lors du référendum sur la communauté, Dia prend position pour la rupture avec la France, contre Senghor.

Lorsque le Sénégal accède à l’indépendance en 1960,, le gouvernement est bicéphale : Dia est Premier ministre, tandis que Senghor gère les Affaires étrangères et notamment les relations avec la France.

En décembre 1962, Dia, tente de rompre le lien avec l’ancienne colonie, provoquant l’inquiétude de Paris. Une motion de censure, au vote de laquelle il tente de s’opposer,  le désavoue.

Traduit devant la Haute cour de justice du Sénégal en mai 1963, il est condamné à la prison à perpétuité et incarcéré dans des conditions très dures à la forteresse de Kedougou.

Malgré les protestations de nombreux intellectuels français, dont Jean-Paul Sartre, Il ne sera gracié qu’en 1974 et disparaîtra, après sa libération, de la scène politique.

Source : http://www.une-autre-histoire.org/mamadou-dia-biographie/

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *