Mamadou Lamine Diallo : Macky écrase le secteur informel

content_image

Dans sa traditionnelle question économique, le président du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo, a abordé la problématique du secteur informel. Il renseigne qu’aujourd’hui, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie situe à 407 882 le nombre d’unités  économiques au Sénégal dont 97% dans l’informel.

Ce qui veut dire, selon lui, que « toute politique sérieuse doit traiter l’informel pour le rendre plus productif ».

Mais, regrette le leader de Tekki, « sous Macky Sall, les ferrailleurs, les mécaniciens, les menuisiers, de Dakar et sa banlieue, les bouchers sont méprisés, écrasés et rejetés au moment où Amadou Ba  refuse de nous dire quels sont les inconvénients du franc Cfa qu’il a notés ».

Il souhaite que le Premier ministre, Mahammad Dionne, apporte des éclairages à ce sujet. Un appel qui risque, une nouvelle fois, de rester lettre morte.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *