Marcel Alain De Souza : Il y a des dépôts d’armes en Gambie, on va les chercher


Marcel Alain De Souza, président de la commission de la CEDEAO : «Il y a des dépôts d’armes en Gambie, on va les chercher…»
La Cedeao va rester encore quelques temps en Gambie. L’institution tient à sécuriser ce pays avant de partir. Selon le président de la commission de la Cedeao, face à la presse, samedi dernier, les forces de sécurité de la Cedeao vont sécuriser la Gambie tout le temps nécessaire.

Déjà, la Cedeao a détecté des éléments du Mfdc vers la région (Kanilaï) de Jammeh. «Les éléments dont vous parlez (Mfdc) ne sont pas étendus sur tout le territoire. Ils sont vers la région du Président Jammeh (Kanilaï). Quand les troupes sont passées, c’est sur ces seuls lieux où elles ont fait des tirs de sommations. Il n’y a pas eu de résistance», affirme Marcel Alain De Souza. Révélant que des armes seraient cachées en Gambie, la Cedeao promet de les chercher. «Nous sommes certains qu’il y a des dépôts d’armes.

Nous avons soumis la mission à l’Ecomig de chercher les armes. On cherchera les armes, les caches d’armes, les mercenaires seront détectés pour qu’on puisse vraiment créer une situation de quiétude, pour que les populations qui craignaient les représailles rentrent», avise De Souza.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *