Ofnac : Nafy Ngom enquête sur Aliou Sall

content_image

Sans tambours ni trompette, l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) instruit la plainte déposée contre Aliou Sall. En effet, Birahim Seck du forum civil avait demandé à cette institution dirigée par Nafy Ngom Ndour d’enquêter sur Aliou Sall, car, dit-il, il y a une coïncidence troublante entre la découverte de pétrole au Sénégal et la création de la banque de Dakar (BDK). Il soupçonne ainsi « une volonté de blanchiment d’argent ».

« Je crois qu’il faut éclaircir la question sur la découverte de gaz au Sénégal. Il y a un lien étroit entre les promoteurs du gaz, à savoir Timis corporation et la mise en place de cette banque de Dakar dont Aliou Sall est administrateur jusqu’aux dernières nouvelles. Je rappelle simplement qu’en mars 2014, deux promoteurs de Timis corporation ont été accueillis au palais par le président de la République pour discuter d’une probable mise en place d’une banque panafricaine. Et c’est cette banque panafricaine qui a donné naissance à la banque de Dakar.

Et je rappelle que c’est à cette entreprise, Timis corporation, que l’État du Sénégal a donné 90 % de l’exploitation du gaz par l’entremise de Pétro-Tim Limited dont le promoteur, Alberto Cotina et un certain Duarté, sont venus en mars 2014 pour rencontrer le président de la République. Et c’est suite à cette rencontre que la BDK a été créée. Elle est détenue à 70 % par le groupe BDK groupe qui dépend de BDK Financial group », fait-il savoir.

« Donc, il y a un lien étroit entre le gaz et le pétrole qui ont été découverts au Sénégal et la mise en place de cette banque. Qu’est-ce qui est derrière la mise en place de cette banque-là ? Est-ce que c’est pour tenter de blanchir de l’argent à travers des transferts qui seront éventuellement effectués par cette banque vers d’autres banques ? Je pense qu’il appartient également à ses promoteurs d’y répondre », dit-il.

Interrogé ce mardi 12 juillet 2015 par des enquêteurs de l’Ofnac, Birahim Seck a réitéré les termes de sa plainte, donnant même des pistes aux enquêteurs. Il persiste et signe qu’il y a des « liaisons suspectes » entre Aliou Sall, Timis Corporation et la Banque de Dakar (Bdk).

Après la plainte déposée, Aliou Sall avait soutenu que « Birahim Seck n’a pas dit la vérité ». « Toutes les accusations formulées à mon endroit sont totalement fausses. Je suis au regret de prendre mes responsabilités devant la justice et surtout emmener Birahim Seck à confirmer ses allégations, à défaut de parvenir à montrer des preuves, ce qu’il ne parviendra jamais parce que ce qu’il dit ne coïncide à aucune réalité », avait réagi Aliou Sall. Mais la plainte qu’il avait annoncée n’a jamais été déposée.

Ce qui est en revanche sûr, c’est qu’Aliou Sall sera convoqué dans les prochains jours par l’Ofnac pour être entendu sur cette affaire.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *