Paf! et c’est dit! (Par Fatou Thiam Ngom)

Toujours égal à lui même , Me Abdoulaye Wade ne se limite jamais à ce qu’il annonce ou compte faire. Souvent c’est la Wade Formula mais parfois c’est indépendant à sa volonté . Comme à son habitude, il a encore fait déborder le vase. Dès l’annonce de son arrivée à Dakar pour la campagne des législatives du 30 juillet, l’on a senti une sorte d’agitation du côté du pouvoir. les réactions fusaient de partout .

C’est dans la foulée même que la déclassification du dossier du Fesman , l’impliquant lui et sa fille à été annoncée. mieux, sa récente sortie toujours dans le cadre de la stratégie du retour ou du débarquement, à permit aux sénégalais d’attraper le gros poisson que l’on peinait à cerner. Le pouvoir par la voix du ministre conseiller en communication du président de la république a laisser entendre que la libération de Karim Wade relève d’un « Deal » avec le Qatar.

Elhadji Amidou Kasse a en effet déclaré en guise de menace que Si Wade persiste dans la désinformation , la lettre de l’Émir du Qatar à Macky Sall sera publiée. c’est clair alors qu’il a eu entente entre Doha et Dakar pour que Karim Soit libéré sous le nez des sénégalais à qui l’on avait promis le recouvrement des biens qu’aurait acquis illicitement Wade fils, sans informations aucune sur les conditions et modalités de cette libération.

Qu’à fait le Qatar que les autorités religieuses sénégalaises n’ont pu faire pour sortir Karim de Rebeuss? c’est à cette question que le président de la république doit répondre. Rater cette occasion de dire la vérité au peuple, serait une( autre) grosse erreur de sa part et comme disait l’autre, en politique toute erreur se paie cash.!

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *