Que vient faire le nom de Macky Sall dans l’affaire Guillaume Soro soupçonné d’avoir aidé le putsch au Burkina

MACKY_SALL_IVORY_COAST_SENEGAL_REUTERS-470x288
Le Burkina Faso a lancé un mandat d’arrêt international contre Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne et ancien chef de la rébellion. Il est accusé par la justice burkinabè d’avoir soutenu le putsch raté du général Gilbert Diendéré le 17 septembre 2015.

A l’origine de ce mandat d’arrêt, deux enregistrements téléphoniques attribués au président de l’Assemblée nationale et à Djibril Bassolé. Ces écoutes avaient été publiées par la presse en novembre 2015. Il s’agit de conversations dans lesquelles on entend les voix de deux hommes, évoquant un soutien, notamment financier, au putsch du général Gilbert Diendéré.

Dans ces enregistrements, on entend M. Soro évoquer le nom de Macky Sall, président de la République du Sénégal. Mais les procédures d’enquête n’ont pas encore été étendues à ce dernier. Sera-t-il un jour visé par les autorités burkinabé? A-t-il joué un rôle dans ce putsch ? Pourquoi Guillaume Soro l’a-t-il cité dans les enregistrements?

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *